Le Faucon Flacq Camp Ithier Volley-Ball Club en masculin et Tranquebar Black Rangers en féminin ont remporté le Charity Shield 2012 hier au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. Chez les hommes, la formation de l’est a disposé de Rivière du Rempart Star Knitwear par 3 sets à 1 (23-25, 25-17, 25-21 et 25-19) alors que chez les filles, Martine Bistoquet et ses coéquipières ont eu recours au tie-break pour prendre la mesure d’Azur SC (26-28, 25-13, 25-27, 26-24 et 15-12).
En masculin, le champion de Maurice en titre a été exact au rendez-vous en battant son rival de toujours, Rivière du Rempart Star Knitwear. Ce sont pourtant les Nordistes qui allaient prendre les choses en main en remportant le premier set grâce notamment à un excellent Gino Sophie. Mais les protégés de Dharmen Gundowry allaient se réveiller dans le deuxième set pour le remporter sur le score de 25 à 17 avec comme chef de file un Gilbert Alfred en état de grâce. Au troisième set, on a eu droit à un mano-mano intense entre Gino Sophie et Gilbert Alfred qui se rendaient coup pour coup, smash après smash. C’était les deux joueurs les plus en vue pour leur formation respective.
Mais la formation de l’est possèdait plus d’individualités pouvant faire la différence à l’instar d’Alvaro Bonne-Langue qui montait en puissance au fur et à mesure que la rencontre se déroulait. Avec sa redoutable patte gauche, Bonne-Langue a été un des hommes à la base du succès de Camp Ithier, en attaque comme en contre. Stéphane Moonisamy s’est également illustré en marquant des points très importants pour son équipe. Camp Ithier allait remporter les deux manches suivantes 25-21 et 25-19 confirmant ainsi qu’elle demeure bel et bien l’équipe à battre sur le plan local. Le co-entraîneur de Camp Ithier, Deepak Aungnoo, s’est dit très satisfait de la prestation de ses joueurs qui ont respecté les consignes à la lettre.
« Cette victoire est bonne pour le moral. C’est un match qui va refléter notre début de saison. Les joueurs ont beaucoup travaillé et ont donné le maximum. L’objectif cette année sera de faire aussi bien que la saison précédente et les joueurs sont très motivés et ont faim de victoires. C’est un groupe très soudé avec des gars extraordinaires. Je les remercie pour leur dévouement à cette discipline et je tiens également à dire un grand merci aux sponsors », a fait ressortir Deepak Aungnoo.
Jeu rapide d’Azur
En féminin, Tranquebar Black Rangers a pour sa part eu beaucoup de mal à se défaire d’Azur SC. Les protégées de José Bistoquet ont fait la différence dans le tie-break. L’équipe d’Azur, sous la tutelle de Guito Lepoigneur aura eu le mérite de tenir tête à la bande à José Bistoquet tout au long de la partie. Les coéquipières de la capitaine Nathalie Létendrie, ont fait preuve de beaucoup de courage et de combativité, développant un jeu très rapide. « J’ai voulu changer de stratégie pour cette rencontre. Le Charity Shield n’est pas un match à enjeu. J’ai voulu testé un nouveau système de jeu. Nous avons joué plus rapidement. Les filles se sont très bien débrouillées et je suis fier de leurs prestations car elles n’ont rien lâché », a fait ressortir Guito Lepoigneur.
José Bistoquet pensait remporter le match par 3 manches à 0. Il est très déçu de la physionomie de la rencontre même si son équipe a remporté la victoire. « Mes joueuses ne respectent pas les consignes. Elles sont têtues. Nous aurions facilement pu remporter la victoire mais les joueuses se sont mises en difficulté par elles-mêmes. Néanmoins, une victoire est toujours bonne à prendre. Les nouvelles que sont Jenna Rima et Géraldine Verrière se sont très bien débroullées. Elles manquent d’expérience mais c’est tout à fait normal car elles sont très jeunes et possèdent une très belle marge de progression », a déclaré Bistoquet.