Aucune surprise n’a été notée au cours des dernières rencontres comptant pour les championnats nationaux de première division de volley-ball. Au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, les favoris ont émergé sans encombre, faisant de surcroît la différence en trois sets.
La rencontre la plus expéditive étant à mettre au crédit de l’équipe féminine du Curepipe Starlight, qui n’a concédé que 21 points à Roches Brunes Azurra, après avoir signé un cinglant 25-3 lors de la manche initiale.
Sinon, les deux autres rencontres au niveau féminin ont été dominées par les Tranquebar Black Rangers et le Buswell VBC. Le premier nommé, qui devrait terminer à la troisième place à l’issue de cette manche qualificative, a repoussé les assauts de La Tour Koenig SC, tandis que l’équipe de Buswell a enregistré son troisième succès en venant à bout d’une formation de Mahébourg VBC toujours à la recherche d’une première victoire et irrémédiablement condamnée à la dernière place. Reste que le Buswell VBC n’aura pas la partie aussi facile lors de sa prochaine sortie face au Curepipe Starlight jeudi.
Du côté masculin, trois des gros bras de cette compétition, déjà qualifiés pour les play-offs, ont survolé leur débat respectif. Le Port Louis Red Star n’a pas fait de détails face à l’ASJ Chebel, le Faucon Flacq Camp Ithier mettant graduellement à la raison l’AS Baie du Cap après un premier set accroché, et le Quatre Bornes VBC dominant sans coup férir La Tour Koenig VBC.
Il s’agira maintenant pour les équipes victorieuses de tenter d’améliorer leur position au classement avant l’entame des play-offs. Ce sera le cas pour la formation de Camp Ithier, qui trouvera sur sa route La Tour Koenig VBC vendredi.