La Coupe des clubs champions de la zone 7 de volley-ball, prévue en terre seychelloise du 16 au 23 novembre courant, constitue l’évènement phare de cette fin de saison. Les quatre équipes mauriciennes engagées (Faucon Flacq Camp Ithier VBC, CSSC en masculin et le CSSC et Azur SC en féminin) auront la lourde responsabilité de faire honneur au quadricolore national. L’objectif est de vaincre le signe indien, notamment pour le nouveau champion de Maurice en titre, Faucon Flacq Camp Ithier VBC, finaliste malheureux. Mais la participation de certaines équipes semble compromise…
Le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, quintuple champion de Maurice, veut absolument remporter la Coupe des clubs champions de la zone 7, une compétition qui ne réussit pas à la formation de l’Est de l’île, finaliste malheureux en trois occasions. Cette fois-ci, sous la férule d’un nouvel entraîneur en la personne de Deepak Augnoo, les coéquipiers du Seychellois Guy Valentin espèrent rectifier le tir en remportant ce précieux sésame. Réalisant un sans-faute lors des Play-Offs, Camp Ithier espère poursuivre dans cette même dynamique, ayant notamment enregistré l’arrivée de nouveaux éléments à l’instar du capitaine des Trou aux Biches Sharks, Gilbert Alfred et Kevin Larose de Quatre Bornes VBC.
Autant dire que l’équipe championne de Maurice aura une belle carte à jouer, possédant en son sein d’autres joueurs de grande qualité comme le vétéran seychellois Guy Valentin et le jeune et prometteur Anup D’Costa, qui nous vient de la Grande Péninsule. À titre d’information, Gilbert Alfred connaît bien la maison, lui qui avait évolué quatre saisons au sein de la formation de l’Est, glanant quatre titres de champions de Maurice. Autant dire que les feux sont au vert pour Faucon Flacq Camp Ithier qui devra vaincre le signe indien face aux représentants des Seychelles, de La Réunion et de Madagascar.
Mais d’autres équipes font face à des problèmes financiers et pourraient bien ne pas être du voyage. C’est le cas du Curepipe Starlight Sports Club qui devra faire déplacer ses deux formations masculines et féminines, ce qui nécessite un budget d’au moins un million de roupies. Les deux formations de La Ville Lumière sont ainsi dans l’attente de moyens  financiers. N’oublions pas que chez les filles, c’est le CSSC qui demeure l’équipe championne de Maurice en titre. Azur SC, dauphine du CSSC lors des Play-Offs, se retrouve également dans cette situation. Le coach azuréen, Guito Lepoigneur,lui, ne sera  pas du déplacement, étant engagé dans la campagne électorale, lui qui sera candidat du Parti Mauricien Social-Démocrate (PMSD) dans la circonscription numéro 20 (Beau-Bassin/Petite-Rivière). Il sera ainsi remplacé par Kevin Singapermal si besoin est . La capitaine d’Azur SC, Nathalie Létendrie et Joanne Latour sont incertaines. Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a alloué à l’Association Mauricienne de Volley-Ball (AMVB) un budget de Rs 400,000 à se repartir entre les quatre clubs.