Le Championnat national de D1 féminin est sur le point de connaître son dénouement cette semaine avec notamment le match opposant, mardi, le leader, Azur SC, à Trou-aux-Biches Sharks (19h30) au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. Les filles de Guito Lepoigneur ont réalisé un carton plein jusqu’ici et tout laisse présager qu’elles se dirigent vers une 9e victoire d’affilée avec notamment le 3e titre de champion de Maurice du club des Villesoeurs.
Azur SC est tout simplement au-dessus du lot dans le championnat féminin. Les coéquipières de Nathalie Létendrie marchent sur l’eau, ayant récolté leur 8e victoire, et ce consécutivement, samedi dernier contre Mahebourg Volley-Ball Club en trois sets, 25-8, 25-10 et 25-9. Pour rappel, les Azuréennes avaient auparavant été les bourreaux de Goodlands Youngstars SC, du Curepipe Starlight SC, de Tranquebar Black Rangers, de l’Union Sportive de Beau-Bassin-Rose-Hill, du Quatre-Bornes VBC, La Tour Koenig VBC et Buswell VBC en trois manches. « Il faut remonter à 25 ans en arrière pour voir pareille performance. Si je ne trompe pas, c’est le Racing qui avait réalisé un sans-faute en ne concédant aucun set. Pour notre part, lors de la création du club en 2001, nous avions remporté le championnat de deuxième division sur un sans-faute en ne concédant aucun set avant de passer chez l’élite », a fait ressortir le coach de l’équipe, Guito Lepoigneur.
Autant dire que le match de mardi contre Trou-aux-Biches Sharks ne sera qu’une formalité pour les azuréennes qui feront face à une formation nordiste qui n’a pas remporté la moindre victoire cette saison. « Nous avons joué les meilleures équipes en début de saison. Nous sommes maintenant beaucoup plus relâchées et nous aborderons sereinement cette dernière rencontre avec l’objectif de ne pas concéder un seul set », a soutenu l’entraîneur azuréen qui précise que ses filles sont beaucoup plus mûres cette saison et sont mieux armées pour gérer la pression.
L’alchimie entre le coach et ses joueuses : Secret d’une famille unie
« On ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais le 3-0 contre Trou-aux-Biches mardi est inévitable. Mon équipe est bien préparée et l’objectif cette saison est de gagner tous les matches en 3 sets », a-t-il affirmé. Ce dernier a d’ailleurs souligné que la réussite de l’équipe demeure l’alchimie entre le coach et ses joueuses. « Je suis à la tête de l’équipe depuis sa création et je connais parfaitement les joueuses. Kevin Singapermal m’a remplacé la saison passée quand j’étais en campagne électorale et je tiens à le remercier pour son travail. Nous sommes une famille unie. Je tiens à dire un grand merci aux joueuses qui ont été exemplaires en étant appliquées jusqu’au bout. Notre couronnement s’annonce comme la cerise sur le gâteau », a stipulé Guito Lepoigneur.
À noter qu’Azur SC était au complet uniquement lors de la victoire contre Quatre-Bornes. « Notre libéro Rachel Christine n’a pu disputer que trois matches cette saison, prise par des compétitions de beach-volley. Ce n’est que contre cette formation de la Ville des Fleurs que nous étions au complet mais je dois dire que je possède un bon banc. C’est ce qui fait la réussite du club », a-t-il conclu. Ce sacre permettra aux azuréennes de préparer sereinement la Coupe des Clubs Champions de la zone 7 qui se tiendra du 12 au 22 novembre à Madagascar. L’objectif est d’atteindre la finale.