Mario Lepois revient dans le circuit du volley-ball féminin. Après avoir été sur la touche la saison dernière, suite à la dissolution de l’Union 79 de Curepipe, l’ancien entraîneur de la sélection nationale féminine pose cette fois ses valises à l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill. Une formation qui avait terminé à la quatrième place du championnat féminin de première division la saison dernière et qui aspire à mieux cette saison.
Depuis plus d’un mois, les négociations avaient été entamées entre le principal concerné et les dirigeants de la formation des villes soeurs. Au bout du compte, ces négociations se sont révélées concluantes et c’est ainsi que Mario Lepois a dirigé sa première séance d’entraînement à la fin de la semaine dernière.
« Nous avons fait appel à Mario du fait que nous avons des projets bien établis à court, moyens et long termes. Dans un premier temps, nous comptons bâtir une équipe plus compétitive et nous miserons également sur la formation. Il s’agira de permettre à l’équipe de retrouver ses beaux jours », soutient Philippe Boudou, président de l’USBBRH.
Si Mario Lepois se retrouve à la barre, Steeve Iyanassee sera sollicité pour l’épauler. De son côté, l’ancien entraîneur Jean-François Legane sera responsable de la Commission volley. « Nous attendons de nouvelles recrues, mais nous aurons à nous passer des services de Géraldine Élysée qui évoluera à Azur SC. Toutefois, notre gros problème réside au niveau des infrastructures pour les séances d’entraînement. Nous ne pouvons disposer du gymnase du Quorum que deux fois la semaine. Ce qui n’est guère suffisant », regrette Philippe Boudou. Au niveau des nouvelles recrues, on prête l’intention à Mario Lepois de faire appel à quelques anciennes joueuses de l’Union 79 de Curepipe.
Fidèle à l’Union de Curepipe depuis de nombreuses années, Mario Lepois demeure dans l’histoire à être le seul entraîneur à avoir conduit une équipe féminine à la consécration à la Coupe des clubs champions de l’océan Indien. C’était en 1996 aux Seychelles et l’équipe de la ville lumière avait par la suite participé à la Coupe d’Afrique des clubs champions au Kenya. Mario Lepois a également dirigé la sélection féminine à la consécration aux Jeux de la CJSOI en 1999 et à la médaille de bronze aux Jeux des îles de 2003.
Par ailleurs, ce sera Daniel Lam-Hing qui suppléera au départ de George Appadoo à la tête de l’équipe féminine du Curepipe Starlight. Ce dernier avait soumis sa démission le mois dernier, après la troisième place acquise par cette équipe lors du dernier championnat. Également entraîneur de longue date, ayant entraîné les Cheyennes, les Beach Boys et la sélection nationale féminine, Daniel Lam-Hing avait apporté son soutien à l’équipe masculine du Curepipe Starlight la saison dernière.
Dans un autre ordre d’idées, l’Association mauricienne de volley-ball organisera un atelier de travail avec les responsables techniques des différentes formations ce soir à l’hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes. À l’issue de cet exercice, on pourra sans doute voir plus clair quant aux activités et au calendrier de cette présente saison.