Ayant encore laissé échapper le titre au profit de son rival, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC a cependant repris du poil de la bête. Samedi, dans la finale des Masters masculins, ils ont dominé le Faucon Flacq Camp Ithier VBC sur le score de 3-0.
C’était à bien y voir le monde à l’envers. Car Camp Ithier, qui avait fait une très belle saison avec seulement une défaite — contre Rivière-du-Rempart justement — a encore courbé l’échine contre son plus grand rival.
Et le score ne reflète pas le niveau des champions de Maurice en exercice. On a l’impression que Rivière-du-Rempart n’a pas eu à forcer son talent. Mieux encore, les Nordistes ajoutent les Masters à leur palmarès et sauve ainsi leur saison. Camp Ithier souhaite maintenant que cette défaite n’aura aucun impact sur le moral à quelques semaines de la Coupe des Clubs champions de la Zone.
Par contre, le Quatre-Bornes VBC et le Port-Louis Red Star ont livré une bataille épique, soldée par une victoire des premiers nommés sur le score serré de 3-2. Ce sont pourtant les Port-Louisiens qui se signalent au premier set en 25-22. Mais Quatre-Bornes riposte au deuxième jeu (25-18) pour ensuite remporter le troisième set 25-20.
Le Red Star devait toutefois remettre les pendules à l’heure en enlevant le quatrième set sur le score de 26-24. Ce qui, à ce moment, signifiait qu’on se dirigeait vers un tie-break qui s’annonçait disputé et indécis, tant les deux équipes avaient su élever leur niveau de jeu pendant la rencontre. Finalement, ce sont les Quatre-Bornais qui se montreront les plus réalistes à l’heure de vérité, s’imposant en 15-12.
On a aussi joué pour le compte du Top 4 et du Best 4 ce week-end. Cependant, force est de constater que ces finales n’avaient pas la même importance pour tout le monde. Dans un premier temps, le Mangalkhan VBC, qui affrontait le Belle-Mare VBC pour le compte du Best 4 (D2B), l’a emporté sur tapis vert. Les représentants de Belle-Mare ne s’étant pas présentés dimanche.
En D2A, pour le compte du Top 4, les deux équipes étaient pourtant bien présentes, avec d’un côté le Rivière-du-Poste Sports Club et le Trou-aux-Biches Sharks SC de l’autre. Cette rencontre n’a toutefois pas été disputée.
Cependant, personne ne souhaite commenter l’affaire pour l’instant, l’Association mauricienne de volley-ball étant en attente du rapport écrit de l’arbitre. La question sera débattue lors de la prochaine réunion dans le courant de la semaine.