La sélection masculine de volley-ball a disputé sa dernière rencontre de la phase des poule hier contre le pays hôte à Champ Fleuri. C’est sans surprise que la Réunion est sortie vainqueur 3-1 (25-15, 25-14, 26-24). Malgré cette défaite, Maurice n’est pas encore éliminée car elle sera supportrice du pays hôte, qui affronte Madagascar ce soir à St-Leu.
Pour en revenir à la rencontre d’hier, Maurice avait aligné la même équipe qui avait terminé le match contre Madagascar la veille, soit Sunil Mudhoo à la passe, Gilbert Alfred, Stephane Moonisamy, Evans Sauteur, Akash Doorbaz et Kevin Larose. Suite à quatre fautes directes d’entrée, elle devait courir après le score du début à la fin pour s’incliner 25-19.
Les malheurs des Mauriciens ne devaient pas s’arrêter là car, en début du deuxième set, le capitaine de La Réunion, Fabrice Laroque, allait faire mal à la réception adverse avec ses services smashés pour porter le score à 5-1. Vont ensuite s’ajouter fautes directes, mauvaises ententes entre les relations passeur-attaquant et autres services ratés côté mauricien. Malgré des changements, ils chutaient lourdement (25 -14).
La rentrée de Jason Radoo en contreur central à la place de Doorbaz apporta un peu d’air frais à la bande à Alfred face à un adversaire dont l’entraîneur, Rivo, avait décidé de mettre au repos trois de ses titulaires. Le débat devenait alors plus équilibré, comme l’indique le mano-à-mano jusqu’au 20e point. La bande au duo Melchior Minioppoo-Fabrice Chalendar devait prendre les devants à 23-23 avant d’obtenir une première balle de set à 24-21 qui échoua. Et sur la deuxième, elle devait conclure 25-22.
Toutefois, au quatrième set, Rivo ne prit aucun risque en alignant sa meilleure équipe d’entrée et fit vite la différence à 12-8 avant d’enchainer sept points d’affilée. Alors que Maurice devait tenter un baroud d’honneur en inscrivant trois points grâce à des attaques de Gilbert Alfred, elle devait perdre son capitaine sur blessure à la cheville. Sa participation reste en suspens pour les demi-finales mais avec un jour de repos aujourd’hui, il pourrait être en mesure de se rétablir. C’est alors en roue libre que les Réunionnais enlevèrent ce set 25-18 pour se mettre en position favorable avant d’aborder les Malgaches ce soir.
Les Mauriciens seront des spectateurs attentifs ce soir tout en espérant une victoire réunionnaise et profiter de ce jour de repos pour recharger les batteries, alors que les coaches pencheront sur la bonne stratégie pour arriver en finale.
« Les cinq sets de la veille n’ont pas pesé lourd dans les jambes mais c’est l’excès d’adrénaline qu’il faudra gérer et canaliser. On a été explosés en réception par des services qu’on n’a pas l’habitude de retrouver en championnat local, mais c’est ça le haut niveau. On est en attente du résultat de ce soir et on va se préparer mentalement et physiquement en conséquence », a déclaré Melchior Miniopoo.
Dans l’autre match du jour, dans le groupe A, les Seychelles ont affiché leurs prétentions en disposant de Mayotte en trois sets et affrontent les Maldives ce soir pour assurer leur première place.