Maurice ne disputera pas les demi-finales de la 21e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de volley-ball féminin. Avec deux défaites en autant de sorties, vendredi dernier et hier au Kasarani Indoor Arena au Kenya, les Mauriciennes termineront selon toute vraisemblance à la dernière place de la poule A. Battue par l’équipe hôte en trois sets (12-25, 13-25 et 17-25) et par le Botswana en quatre manches (22-25, 25-23, 23-25 et 15-25), la bande à Lindsay Wilson boucle la phase qualificative cet après-midi face à l’Algérie.
Opposée d’entrée à une sélection kenyane forte de ses huit titres continentaux, la sélection mauricienne a vite été dépassée par les événements lors des deux premières manches. Devant 6 000 spectateurs acquis à leur cause, les Malkia Strikers, qui préparent le World Grand Prix au Mexique à la fin de ce mois, ont vite fait de faire respecter une certaine hiérarchie. Toutefois, l’entraîneur kenyan, David Lungaho, devait effectuer deux changements au troisième set en sollicitant Jane Wacu et Esther Wangeci. Maurice s’accrochait alors et le score était de parité à 14-14, avant les Kenyanes ne se démarquent à 17-15 pour s’imposer à 25-17.
« Nous avons eu trop de respect pour l’adversaire. Nous avons retrouvé la scène internationale et nous sommes venues pour acquérir de l’expérience », faisait ressortir Nathalie Létendrie, capitaine de la sélection mauricienne. « Ce fut un match difficile face aux championnes d’Afrique, mais nous nous attendons à une certaine progression au fil de la compétition », avançait de son côté Lindsay Wilson.
Effectivement, les Mauriciennes ont fourni une meilleure prestation face au Botswana hier. Même si cette dernière formation, qui revient d’une participation au Rwanda Genocide Memorial Tournament, avait dû se passer des services de Daisy Golekanya, blessée à la cheville lors de la dernière sortie face à l’Algérie, il n’en demeure pas moins que Maurice s’est portée en tête à l’issue du deuxième temps mort technique.
Bien que s’avérant meilleure en réception et au service, la sélection mauricienne avait des difficultés pour contrer Tracy Chuba. Au bout du compte, les Mauriciennes tombaient la tête haute et tenteront un baroud d’honneur face à une sélection algérienne qui jouera sa qualification pour les demi-finales. Valeur actuelle, le Kenya et le Sénégal, victorieux en deux occasions, ont déjà obtenu leur visa pour le carré d’as. Cette formation sénégalaise a particulièrement surpris en remontant à chaque fois deux sets face au Cameroun et à la Tunisie.