Naz Teeroovengadum fait de nouveau parler de lui. Après avoir soumis sa démission en tant que membre de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB) le mois dernier, le dirigeant du Club Sportif Trotters de Quatre-Bornes a cette fois claqué la porte du comité de gestion du Centre national de formation de volley-ball (CNFVB). Un organisme au sein duquel il agissait comme secrétaire.
Cette démission a pris effet jeudi dernier au cours de la réunion du comité du CNFVB. Naz Teeroovengadum met en avant trois points pour expliquer sa décision. À savoir qu’il ne fait plus partie du comité directeur de l’AMVB et qu’il ne peut donc pas représenter cette instance au sein du CNFVB, que cette dernière instance ne bénéficie pas du soutien voulu de l’AMVB et également le fait qu’il est pris par d’autres engagements. Toutefois, il compte élaborer sur tous ces  points dans un proche avenir.
Désormais, le comité du CNFVB, dirigé par François de Grivel, comprend comme membres Claude Pougnet, Fayzal Bundhun et Nanda Kistamah. L’AMVB devra désigner un autre membre afin de la représenter au sein du CNFVB.