Bharun Teeroovengadum, n’aura tenu que deux ans à la présidence de l’Association Mauricienne de Volley-Ball (AMVB). Élu en décembre 2012, il a décidé de soumettre sa démission lors de la semaine écoulée, ne se sentant plus à l’aise au sein de son comité directeur. C’est désormais Fayzal Bundhun qui occupera ce rôle, lui qui jusqu’ici était le vice-président. Le nouveau président est loin d’être un novice, étant un ancien volleyeur, capitaine de la sélection nationale médaillée d’or aux Jeux des îles de 1979 à Saint Denis à l’île de la Réunion. Il a aussi été l’une des pièces maîtresses de l’équipe de la Fire Brigade, plusieurs fois championne de Maurice. En 1999, il avait conduit la Fire Brigade au sacre lors de la Coupe des clubs champions de l’océan Indien (CCOI), la seule victoire d’une équipe mauricienne à ce jour en masculin dans cette compétition. Son plus beau fait d’arme en tant qu’entraîneur demeure bien évidemment la médaille d’or remportée par la sélection nationale masculine de Volley-Ball lors des JIOI de 2003 à Maurice. Il aura du pain sur la planche, lui qui aura la lourde responsabilité de mener la sélection de Maurice vers la victoire en terre réunionnaise l’année prochaine pour les JIOI. Pas le temps de chomer car le volley-ball mauricien a besoin de retrouver sa gloire antan. Et ce sont bien évidemment les bons résultats qui feront pencher la balance en sa faveur.
À noter qu’il sera soutenu dans sa tâche par les trois vice-présidents Soogum Ramkalawon, Rodney Castel et Nazir Bowud. Bose Soonarane, qui n’était qu’un simple membre de la fédération, occupera pour sa part le poste d’assistant-secrétaire. Ce dossier est loin d’être clos. Nous avons noté beaucoup d’anomalies avec ce changement au sein de la présidence de l’AMVB et nous y reviendrons dans la prochaine édition.