Sollicité par l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB) pour occuper le poste de Directeur Technique National (DTN), le Français Olivier Lardier se trouve à Maurice depuis mardi dernier. L’occasion d’effectuer un état de lieux, d’avoir des contacts avec les principaux dirigeants de l’AMVB et de rencontrer le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo cet après-midi, avant de donner une réponse définitive.
Reste qu’une réponse positive d’Olivier Lardier ne pourra que donner un nouvel élan au volley-ball mauricien, au vu de son palmarès éloquent. Détenteur de brevets d’État d’éducateur sportif 1e et 2e degrés volley, et d’un diplôme d’entraîneur professionnel dans cette discipline, il a dirigé successivement les équipes de l’AS Cannes (Pro A), Castres VBC (Pro B), Toulouse Spacer’s (Pro A) et Chaumont VB 52 (Pro B) de 1994 à 2004. A l’arrivée, un titre de champion de France, la victoire en Coupe de France, et une deuxième place chez les espoirs avec l’AS Cannes, la place de vice-champion de France à Castres VBC et la demi-finale de la Coupe de France avec Toulouse.
Olivier Lardier s’est également vu attribuer la fonctionde Directeur Technique de Castres VBC et de Lescar Pyrénées Au niveau de l’équipe de France seniors masculine, Olivier Lardier a été l’adjoint de Pierre Laborie en 2001, puis de Philippe Blain en 2002 et 2003, avant d’assumer les fonctions de statisticien et de deuxième adjoint de 2005 à 2008. Egalement chef du secteur féminin de la fédération française, il a également été manager de l’équipe de France féminine.