Les jeux sont fait et rien ne va plus…au sein de l’Association mauricienne de Volley-Ball. Ce que Week-End n’a jamais cessé de dire depuis 2007 est enfin mis au grand jour. Ce n’est ni plus ni moins que  Naz Teeroovengadum qui est venu mettre au grand jour l’incompétence de son président de frère . En effet, dans un courriel en date du 6 septembre adressé aux membres de l’AMVB, mais qui a été «widely» circulé parmi la famille du volley-ball mauricien, Naz Teeroovengadum vient jeter plusieurs pavés dans la mare de Vacoas. Et la confession est de taille puisque ce membre de l’AMVB vient effectivement dire que depuis 5 mois, cette fédération n’a pas eu une seule réunion du comité directeur.
«It is indeed very sad to note that after 5 months, you have not judge it important and sound to attend Committee meeting at the eve of the National First Division League», écrit d’entrée Naz Teeroovengadum. Le ton est donc donné comme pour démontrer la gravité de la situation et aussi l’inaction de l’AMVB depuis avril dernier. Il va sans dire que tout de suite, des doutes subsistent quant à la légalité de certaines décisions. Comme par exemple la décision de faire partir les sélections nationales en stages avant les Jeux des Iles et tant d’autres encore.
Un r?telier contre JMD
Il va sans dire que c’est l’annonce de l’organisation du Championnat de D1, qui a fait sortir Naz Teeroovengadum de son silence. En effet, dans son courriel, il souligne qu’il y a des «pertinent issues» soulevées par lui-même mais qui n’ont pas été répondues par le secretaire, Jean-Michel Dedans. De toute évidence, il va sans dire que le frère du président de l’AMVB a une dent pour ne pas dire un râtelier complet contre le secrétaire de l’AMVB contre qui il n’hésite pas à dire le fond de sa pensée dans les coulisses.
Dans son courriel, Naz Teeroovengadum revient sur la méthode choisie pour faire le tirage au sort de la D1. Pour lui, la méthode dite Table Berger n’a pas été respectée alors que «no tournament regulations have yet been approved nor circulated.» Ce qui est sans aucun doute très grave puisque les équipes qui ont été informées la veille du début du Championnat par courriel de Jean-Michel Dedans n’ont reçu aucun règlement de compétition. Du jamais vu.
Naz Teeroovengadum enfonce davantage le clou en affirmant, et pour une fois il n’a pas tort,  que c’est de la plus haute importance que les clubs soient informés des conditions dans lesquelles le tournoi va se dérouler. «I think that it is of utmost importance that all participating teams must be aware of the regulations governing the tournament before the start of the League.We must have the views of the participating teams. Therefore, I once more request the MVBA to convene a briefing with the President, Team managers and Coaches of the 11 participating teams before the start of the League. Consequently, I would request the MVBA to postpone the matches on Wednesday 07 September 2011 and to amend the fixtures and to start on Saturday. Briefing can be called on Friday 09 September. By the way, have you taken into consideration, that Mauritians of all faith do go on pilgrimage on the 9th Sept at the Tombeau P?re Laval», écrira encore l’auteur de courriel.
Les interrogations de Naz
Si on savait que le vernis avait déjà craqué au sein de l’AMVB, par contre nous constatons aujourd’hui que ce même vernis commence à tomber. Puisque cette missive de Naz Teeroovengadum vient démontrer que Jean-Michel Dedans a agi en solo dans cette affaire, puisque dit-on le président de l’AMVB, Kaysee Teeroovengadum est en convalescence. Mieux, le grand frère du président dénonce aussi dans son courriel le cas de certains joueurs auxquels il y aurait des problèmes sur leur licence. Il cite entre autres les Olivier Alfred,  Julien Samoissy,  Stéphane Toussaint …. «Are the licenses ready? Is it possible to circulate or made available for consultation the playing strength of each participating team», s’interroge Naz Teeroovengadum.
Dans son courriel, le membre de l’AMVB se demande aussi où sont passés le bilan des 8es Jeux des Iles, les affaires en cours et le Championnat de D2 féminin? «It also appears that two clubs and the same are once being favoured? Is this a coincidence ?», s’interroge encore Naz Teeroovengadum. Pour enfoncer davantage de clou, ce dernier formule le voeu que la transparence et la justice prévalent à l’AMVB.  A mourir de rire ou à pleurer…
Par ailleurs, il n’y a rien de plus faux dans l’affirmation de Jean-Michel Dedans dans son courriel en date du 6 septembre 2011 à l’effet que le Championnat de la D 1 a été renvoyé «due to sudden unavailability of the Pandit Sahadeo Gymnasium, Vacoas in connection with electrical ongoing maintenance works». S’il est vrai de dire qu’il y a effectivement des travaux électriques dans le gymnase, par contre le secrétaire de l’AMVB ne dit pas que c’est après avoir déjà fixé son calendrier qu’il a fait une demande pour utiliser le gymnase.