Le Faucon Flacq Camp Ithier VBC a remporté hier au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas son 5e titre de champion de Maurice en dominant le Port-Louis Red Star en trois sets, 26-24, 25-20 et 25-20. Comme un symbole, la balle de match a été marquée par la nouvelle recrue, l’Indien Anup D’Costa.
Ils l’ont fait. L’équipe de Deepak Augnoo a été couronnée hier pour la 5e fois de son histoire, après les quatre titres glanés de 2009 à 2012. Pour rappel, la formation de l’Est de l’île avait été sacrée dès sa première saison chez l’élite. Le Quatre-Bornes VBC était venu jouer les troubles-fêtes l’année dernière mais force est de constater que les coéquipiers de Guy Valentin ont eu le sursaut d’orgueil nécessaire pour réagir de la meilleure des façons. Invaincu en Play-Offs, Camp Ithier espère poursuivre sur cette même lancée contre le Curepipe Starlight Sports Club (CSSC) lors de sa dernière sortie le dimanche 19 octobre.
« L’objectif reste le même : faire le plein de points. Nous allons disputer cette dernière rencontre avec le même sérieux. Nous serons professionnels jusqu’au bout », explique le coach Deepak Augnoo. Autant dire que ce match contre le CSSC ne comptera que pour du beurre puisque la formation de la Ville Lumière a été battue par les Trou-aux-Biches Sharks au terme du tie-break. Les coéquipiers de Gilbert Alfred l’ont emporté 20-25, 18-25, 25-17, 25-19 et 15-11 juste avant le match opposant Camp Ithier à l’équipe de la capitale. Autant dire que le champion a alors évolué sans pression. Le coach a d’ailleurs tenu à faire ressortir que c’est grâce à un mental d’acier que son équipe a pu trouver les ressources nécessaires pour renouer avec ce titre de champion.
« Nous avons sollicité au maximum le potentiel de tous les joueurs. Physiquement, nous étions au point mais c’est surtout au mental que nous avons fait la différence. Nous sommes une équipe soudée et notre but principal de faire briller le collectif. Je suis très content de la performance de mes joueurs qui ont donné le maximum pour ce club. Nous sommes des gagnants. Nous voulons toujours gagner. Et ce n’est pas encore fini », fait-t-il ressortir. Il soutient : »Je tiens à dire un grand merci à Guy Valentin, qui nous a apporté toute son experience du haut niveau. C’est un vrai professionnel. Il a mis son savoir et son leadership naturel à contribution. Merci également au président du club Sydney Adelson et au président de la Commission Volley-Ball de Camp Ithier, Soogam Ramkalawon ».
Guy Valentin, Sarvesh Ruggoo, Hansley Casimir, Brandon Tanner, Alvaro Bonne Langue, Ashwin Ramkalawon, Jason Raddoo et le nouvel arrivant Anup D’Costa peuvent être fiers. En ce qu’il s’agit du jeune Indien de 22 ans, il a démontré tout l’étendu de son talent, lui qui a évolue en tant que pointu. Joueur véloce et possédant une belle détente, il n’a livré que deux séances d’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers depuis son arrivée à Maurice mercredi. Et pourtant, il était bien l’un des plus affûtés sur le terrain. Élément des Karnataka Bulls, il devient le second étranger à intégrer l’équipe après le Malgache Fabrice Hermann.
D’Costa avait fait forte impression lors des championnats du monde -21 ans en 2013 en Turquie. La sélection indienne avait atteint les quarts de finale de la compétition, mais le joueur de Camp Ithier s’était particulièrement distingué en étant à chaque fois le meilleur marqueur de son équipe. Un renfort de choix en vue de la coupe des clubs champions. « Nous pensons beaucoup à cette compétition. Aussitôt ces Play-Offs terminés, nous allons mettre les bouchées doubles pour cette compétition qui nous fuit depuis un bon moment. Nous mettrons cette fois-ci tout en oeuvre pour remporter la victoire », avertit Deepak Augnoo.