Revirement spectaculaire dans les play-offs de volley-ball masculin et féminin. Alors qu’ils étaient en mesure de jouer leur rôle de challengers jusqu’au bout, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC et la formation féminine du Curepipe Starlight ont chuté. Et ce, au tie-break face au Quatre Bornes VBC et aux Tranquebar Black Rangers respectivement, vendredi et samedi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas.
De ce fait, la voie royale est ouverte pour le Faucon Flacq Camp Ithier VBC pour l’obtention d’un quatrième titre consécutif en masculin et pour Azur SC afin de succéder à la formation de Tranquebar au palmarès en féminin. Des titres qui seront acquis dès vendredi en cas de succès aux dépens du Quatre Bornes VBC et des Tranquebar Black Rangers respectivement. Reste que ces deux dernières formations ne viendront pas en victimes expiatoires. À défaut du titre, elles pourront briguer la deuxième place qualificative pour la Coupe des clubs champions de la zone 7 prévue à Madagascar le mois prochain.
Le Quatre Bornes VBC avait donc une dernière carte à jouer dans ce sprint final vers les lauriers. S’il a pu forcer la décision en sa faveur sur le score de 25-23, 25-10, 21-25,18-25 et 15-13 en 115 minutes, il n’en demeure pas moins qu’un succès en trois sets n’aurait pas été usurpé. Pour preuve, les Quatre-Bornais menaient 18-14 lors de la troisième manche.
« Nous avons connu un cruel relâchement et les joueurs ont sans doute fait montre d’excès de confiance. Logiquement, cela aurait du être 3-0 en notre faveur. Heureusement que nos contres se sont révélés efficaces », fait ressortir l’entraîneur Lindsay Wilson.
Du côté de Rivière-du-Rempart Star Knitwear, qui n’avait concédé qu’une défaite jusque-là dans ces play-offs, la déception est à coup sûr immense. « Nous avons raté le coche lors des deux premiers sets et notre adversaire avait vite pris les devants lors de la manche décisive. Désormais, il nous faudra des circonstances exceptionnelles pour décrocher le titre. Par contre, tout est encore possible pour la deuxième place », analyse Nassrullah Loolmahamode, responsable du groupe. Les Nordistes devront impérativement se rebiffer ce soir lors de leur avant-dernière sortie face à l’Association Sportive Jeunesse Chebel.
Du côté féminin, les Tranquebar Black Rangers, après deux défaites lors de la manche aller, semblent avoir repris du poil de la bête au cours de cette manche retour. Vainqueurs à l’arraché du Curepipe Starlight (23-25, 28-26, 21-25, 25-14 et 15-13), Elizabeth Mohungoo et ses camarades tenteront de terminer en trombe cette compétition.
Toutefois, il leur sera difficile de déloger de son piédestal une équipe d’Azur SC qui s’est fait quelques frayeurs avant de dérouler face au Quatre Bornes VBC. À l’arrivée, un succès acquis en 96 minutes sur le score de 24-26, 25-13, 25-12 et 25-16. Quant au Curepipe Starlight, il attendra avec une certaine impatience le verdict de la rencontre de vendredi avant de jouer son va-tout lors de la finale face à Azur SC le 21 courant.