Les play-offs de volley-ball masculin et féminin ont connu leur dénouement hier après-midi au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. Le Curepipe Starlight (féminin) et le Quatre-Bornes VBC (masculin) ont été sacrés en prenant la mesure de Tranquebar Black Rangers (3-1) et le Faucon Flacq Camp Ithier VBC (3-1). Les nouveaux champions sont désormais connus!
Le Curepipe Starlight connaît enfin son jour de gloire. En effet, hier à midi, les coéquipières de Prisca Seerungen ont battu Tranquebar Black Rangers sur le score de 3 sets à 1 (25-27, 25-15, 25-23 et 29-27) s’adjugeant par la même occasion le titre de championne de Maurice, détronant l’équipe d’Azur SC (champion sortant) de son piédestal. Avec une unique défaite concédée lors de ces play-offs face à Azur, les Maïta Cousin (capitaine), Prisca Seerungen (entraîneur-joueuse), Vanessa Chellumben, Angélique Ramdoss (ancienne internationale malgache), Félicia Julie, Heidy Bauda et Chow Fee Cheung ont fait parler la poudre glanant un titre de championne de Maurice.
Il est à noter que la formation de la Ville Lumière s’était uniquement distinguée dans les compétitions de coupes jusqu’ici. Ce sacre arrive à point nommer pour cette équipe très déterminée, qui a toujours cru en ses chances et qui peut d’ores et déjà se préparer à vivre  la Coupe des Clubs Champions de la zone 7.
Lindsay Wilson répond à ses détracteurs
Chez les hommes, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC ne gagnera pas un cinquième titre d’affilé de champion de Maurice. Battue par son adversaire du jour lors de la manche aller, l’équipe de l’Est rêvait d’une éventuel revanche face aux Quatre-Bornais. Mais les joueurs de Dharmen Gundowry ont connu une désillution se faisant battre en quatre manches par les coéquipiers de Nicolas Laurette. L’équipe de la Ville des Fleurs, emmené par un Kevin Larose en pleine forme, l’a emporté 25-18, 18-25, 25-18 et 25-22. Cela fait six ans maintenant que les Quatre-Bornais n’avait plus été champion de Maurice. Le coach de l’équipe, également entraîneur de la sélection nationale féminine, a tenu à répondre à ses détracteurs.
« Certains disaient que je n’avais pas les épaules pour entraîner l’équipe de Quatre-Bornes ou même de la sélection et que j’étais limité. Bein voilà ma réponse. Un titre de champion de Maurice après le dernier remporté en 2007. Je suis très fier de mes joueurs et je tiens à les féliciter car ils ont tout donné depuis le début de la saison. J’ai de la chance d’avoir une équipe soudée qui a tant travaillé à l’entraînement pour en arriver la », souligne Lindsay Wilson qui a aussi remercier les sponsors, notamment Midas Car Rental pour son soutien. Lindsay Wilson indique toutefois qu’il fera tourner son effectif contre le Curepipe Starlight lundi. « Je laisserai les cadres au repos pour cette rencontre. L’objectif sera maintenant de bien se préparer en vue de la CCCOI zone 7. Nous avons déjà terminé troisième et deuxième de la compétitions. Maintenant nous allons tout faire pour monter sur la plus haute marche du podium », fait ressortir notre interlocuteur.
Dharmen Gundowry, entraîneur de Camp Ithier a tenu à féliciter l’équipe championne. « Il faut être bon perdant et je dois reconnaître que c’est la meilleure équipe qui l’a emporté. Je tiens à les féliciter car ils ont été très réguliers, beaucoup plus que nous. Pour mon équipe, je tiens à spécifier que nous n’avons pas démériter et que personne s’attendait à ce qu’on lutte pour le titre cette saison. Mais nous avons fait avec les moyens du bords. Ce n’était pas évident mais mon équipe a montrée qu’elle avait un moral d’acier. Nous restons une des meilleures équipes du championnat. Nous avons maintenant une dernière rencontre à disputer contre Trou aux Biches Sharks mardi. L’objectif sera de prendre les points de la victoire. En ce qu’il s’agit de la CCCOI, nous allons bien nous préparer. N’oublions pas que dans le passé, des équipes n’ayant pas été champion dans leurs pays ont remporté cette compétition. Pourquoi pas nous ? », a fait savoir le coach flacquois.