Tout porte à croire que le Faucon Flacq Camp Ithier VBC s’envole irrémédiablement vers un quatrième titre consécutif dans le championnat masculin de première division de volley-ball. Face à son principal challenger qu’est le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC, samedi au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, l’équipe de l’Est ne s’est pas posé de questions. À l’arrivée, un 3-0 sans discussions acquis sur le score de 25-17, 25-20 et 25-20.
Les champions en exercice abordent la manche retour des play-offs en pole position. Invaincus lors de la manche aller, ils ont ainsi pris une sérieuse option sur une nouvelle consécration. Qui plus est, Gilbert Alfred et ses coéquipiers ont obtenu une douce revanche suite à leurs deux défaites concédées face à leurs adversaires du jour cette saison.
Reste que pour l’entraîneur Dharmendra Gundowry, ce succès aussi aisé était attendu. « Malgré certaines contraintes en cours de semaine, avec des joueurs souffrants, nous nous étions bien préparés. Valeur actuelle, l’équipe est proche de sa forme optimale et les joueurs ont au bout du compte joué à fond, tout en démontrant beaucoup de caractère. »
Toutefois, il ne veut pas brusquer les événements. « Pas question de baisser la garde ou de tomber dans la facilité. Nous avons certes remporté une bataille importante, mais pas la guerre », soutient Dharmendra Gundowry. Ce dernier aura une mention spéciale pour Brandon Tanner qui, à son avis, a su tenir ses responsabilités pour sa première saison en tant que titulaire suite à la blessure de Jason Radoo.
Par contre, l’incompréhension règne du côté de Rivière-du-Rempart, surtout après le parcours prometteur réalisé jusque-là. « Nous avons connu un passage à vide au bien mauvais moment. L’équipe avait bien engagé la rencontre mais a vite capitulé, avec notamment beaucoup de failles au niveau des réceptions », reconnaît l’entraîneur Nassrullah Loolmohamode. Ce dernier réunira ses troupes ce soir afin de remettre les pendules à l’heure, tout en étant conscient que l’erreur ne sera plus permise tout au long de la manche retour.
Dans cette même compétition, le Quatre Bornes VBC s’est accroché à la troisième place à l’issue de son succès en quatre manches face à l’Association Sportive Jeunesse Chebel (25-17, 18-25, 25-21 et 25-19). Quant à la manche retour, elle débutera jeudi avec la rencontre Faucon Flacq Camp Ithier VBC/ASJ Chebel.
Du côté féminin, les Tranquebar Black Rangers ont éprouvé beaucoup de difficultés pour mettre à la raison le Quatre Bornes VBC vendredi dernier. Comme l’atteste le score de 27-25, 25-18 et 26-24. Il demeure évident que sans Martine Bistoquet, l’équipe championne en exercice ne possède pas le même rayonnement. Et ce, même si elle a réalisé un parcours sans faute depuis le début de cette compétition. De ce fait, les Tranquebar Black Rangers devront s’attendre à une sortie délicate face au Curepipe Starlight ce soir. Une équipe curepipienne condamnée de son côté à jouer son va-tout après son récent échec face à Azur SC.
Les play-downs tant du côté masculin que féminin se sont également poursuivis samedi. Chez les hommes, le duel entre les deux formations invancues a tourné à l’avantage du Curepipe Starlight, qui a toutefois eu à faire face à une remontée de La Tour Koenig VBC pour finalement s’imposer au tie-break (25-18, 25-19, 20-25, 19-25 et 15-12). Du côté féminin, le Buswell VBC a renversé la vapeur face au Mahébourg VBC après avoir concédé la manche initiale pour finalement faire la différence sur le score de 14-25, 25-19, 25-17 et 25-14.