Les équipes ayant pris leurs distances tant dans les play-offs masculins que féminins de volley-ball ont largement dominé leurs sujets au cours de leurs dernières sorties. Au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas vendredi et samedi dernier, Azur SC et Curepipe Starlight (féminin), Faucon Flacq Camp Ithier VBC, Curepipe Starlight et Quatre Bornes VBC (masculin) ont fait la différence en trois sets. Qui plus est, toutes ces victoires ont été acquises entre 56 et 64 minutes.
Chez les dames, le Curepipe Starlight a bouclé sa manche aller en repoussant avec brio le challenge de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill. Avec trois succès en autant de sorties, la bande à Deepak Sowaruth entamera ainsi la manche retour avec une certaine sérénité et retrouvera ce même adversaire lors de sa prochaine sortie.
Azur SC ne veut pas rendre les armes pour autant et a maintenu son challenge à travers un succès aux dépens des Tranquebar Black Rangers. Par contre, cette dernière formation, avec déjà deux défaites concédées, n’est plus de la course à la consécration.
Du côté masculin, la manche retour a été entamée et le Faucon Flacq Camp Ithier VBC a maintenu sa série victorieuse. Face à Guy Valentin et ses coéquipiers qui réalisent ainsi 100% de réussite en six sorties, le Rivière du Rempart Star Knitwear VBC a fait de la résistance par moments, notamment lors des premier et troisième sets, mais demeure à la recherche d’une première victoire dans cette compétition. Reste que les Flacquois devront s’attendre à une opposition plus solide lors de leur prochaine sortie face au Quatre Bornes VBC ce samedi. Sera-ce le débat pour la passation des pouvoirs ?
De son côté, le Curepipe Starlight a vite retrouvé ses sensations, après sa défaite au couteau face à l’équipe de Camp Ithier. Les Curepipiens ont ainsi pris la mesure du Port Louis Red Star pour demeurer au contact du leader. Quant au Quatre Bornes VBC, il a su contenir les assauts des Trou aux Biches Sharks lors de la manche initiale avant de se démarquer par la suite. Il est à noter qu’au cours de cette rencontre, les Quatre Bornais, avec Nicolas Laurette au service, ont réalisé onze points de suite (14-11 à 25-11) lors de la deuxième manche.