La déception de l’élimination des sélections nationales évacuée, place maintenant aux play-offs en volley-ball. Le coup d’envoi de cette compétition décisive pour l’attribution des titres nationaux et la qualification pour la Coupe des clubs champions de la zone 7 (16 au 23 novembre à Maurice) sera donné ce soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. A l’affiche, Tranquebar Black Rangers/Quatre Bornes VBC à partir de 18h 30, suivi du duel masculin entre le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC et le Curepipe Starlight.
Le duel masculin verra le retour à la compétition de Sunil Mudhoo. L’ancien passeur de la sélection nationale, qui avait pris du recul après avoir évolué au Quatre Bornes VBC l’année dernière, viendra renforcer les rangs de la formation curepipienne. Autre recrue au sein de cette formation : Jean-Luc Manikon, capitaine de la sélection lors des Jeux de la CJSOI en 2008.
« Avec ces deux éléments, nous pensons pouvoir réaliser un bon parcours dans cette compétition. Certes, la partie ne s’annonce guère aisée, mais nous ferons bonne figure, même si nous n’avons pas disputé les play-offs depuis quelques saisons déjà », avance l’entraîneur Daniel Lam-Hing.
Ce soir, l’équipe de la ville lumière croisera ainsi le fer avec Rivière-du-Rempart, formation ayant terminé à la première place à l’issue de la phase qualificative et sérieux aspirant à la consécration. Toutefois, le mentor des Nordistes, Nassrullah Loolmahamode, admet que cette compétition n’a pas été préparée dans des conditions adéquates.
« Trois de mes éléments étaient retenus dans la sélection nationale, alors que nos séances d’entraînement ont du être interrompues la semaine dernière du fait que le gymnase de l’institution secondaire sera pris par les examens. » Néanmoins, il se veut confiant dans cette course à la consécration. « Il s’agira de gagner d’entrée, de ne pas commettre des erreurs et de croire sérieusement dans nos chances pour un premier titre. »
Du côté féminin, les Tranquebar Black Rangers, après avoir courbé l’échine face aux gros bras que sont l’Azur SC et le Curepipe Starlight lors de la phase qualificative, sont désormais avides de démontrer leur vrai visage. D’autant que Jenna Rima, après un stage de neuf mois au Sénégal dans le domaine de l’escrime, effectuera son retour au sein du groupe.
« Malgré le problème de passeuse qui n’a pas été résolu, nous y allons pour le titre. L’équipe est prête physiquement et je peux avancer que ce calendrier sera à notre avantage », fait ressortir l’entraîneur José Bistoquet. À ses joueuses donc de damer le pion aux deux locomotives de cette compétition afin de retrouver l’euphorie des titres glanés en 2009 et 2010.
Son adversaire qu’est le Quatre Bornes VBC n’est pas aussi ambitieux. « Notre objectif sera de nous retrouver parmi les trois premiers », affirme l’entraîneur Lindsay Wilson. Si Stacy Armoogum est incertaine ce soir, il n’en demeure pas moins que les Quatre-Bornaises tenteront de soutenir la comparaison face à une formation adverse a priori supérieure. « Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend, mais nous essaierons de tenir le coup », fait ressortir Lindsay Wilson.