Après Azur SC, le Curepipe Starlight a également signé un quatre à la suite dans le championnat féminin de volley-ball. Au gymnase Pandit-Sahdeo à Vacoas vendredi dernier, l’équipe de la ville lumière a repoussé le challenge du Quatre Bornes VBC en trois sets (25-11, 25-18 et 25-18). Chez les hommes, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC et les Trou-aux-Biches Sharks ont maintenu leur bonne série, tandis que le Curepipe Starlight a repris du poil de la bête après son échec face au Pont Blanc VBC.
Le mano à mano continue entre Azur SC et le Curepipe Starlight. Deux formations qui devraient en toute logique terminer aux deux premières places à l’issue de cette phase qualificative. Face à un bloc plus expérimenté, le Quatre Bornes VBC n’a pu soutenir la comparaison et concède ainsi un deuxième revers consécutif après trois victoires d’affilée. Toutefois, cette défaite n’hypothèque pas les chances de qualification des Quatre-Bornaises dans le cadre des play-offs. De son côté, La Tour Koenig SC retrouve graduellement des couleurs après un troisième succès d’affilée. Roches Brunes Azurra n’a pas pesé lourd dans la balance en s’inclinant de nouveau en trois manches (22-25, 26-28 et 21-25). Il n’en demeure pas moins que cette formation a fourni sa meilleure prestation jusqu’ici, avec des scores moins sévères que les précédentes.
Chez les hommes, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC poursuit sa marche en avant. Face à l’Association Sportive Baie-du-Cap, la bande à Dharmendra Gundowry s’est rapidement démarquée en trois sets (25-10, 25-15 et 25-16). En attendant la venue de son second malgache, Fabrice Hermann, d’ici à la fin de ce mois, l’équipe de l’Est a fait confiance à des jeunes qui ont justifié les espoirs placés en eux, notamment Ravish Naiko, Albrish Gundowry, Deepak Mogul et Clarel Lanappe. Quant aux Trou-aux-Biches Sharks, ils se positionnent davantage dans la course aux play-offs. Gilbert Alfred, Stéphane Moonisamy, Stéphane Toussaint, Stéphane Armoogum, Bryan Perrine et Jérémie Alexandre ont évolué plusieurs crans au-dessus d’une équipe de Trotters de Quatre Bornes sans doute vouée à la dernière place. À l’arrivée, un succès acquis en rien que 53 minutes sur le score de 25-18, 25-9 et 25-18.
De son côté, le Curepipe Starlight a vite retrouvé le goût de la victoire. Accrochés par moments par le Rivière-du-Poste SC, Arnaud Cathan, Jason Camoin, Vikram Saulick, Ramesh Lallah, Ivan Casimir et Didier Perrine ont fait la différence en quatre sets (25-17, 21-25, 25-19 et 25-19). Un succès somme toute crucial pour les Curepipiens avant d’aborder la phase délicate de leur calendrier avec au menu tous les gros bras. Par contre, Rivière-du-Poste n’a pu confirmer après sa victoire aux dépens de l’AS Baie-du-Cap, mais tentera le rachat face à La Tour Koenig VBC lors de sa prochaine sortie.