La situation a failli s’envenimer de nouveau hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas avant le coup d’envoi de la rencontre de volley-ball opposant le Quatre-Bornes VBC à La Tour Koenig VBC. Le ton est monté de quelques crans quand les dirigeants de la formation quatre-bornaise ont pris connaissance du fait que leurs deux nouvelles recrues, à savoir Teddy Paris et Emmanuel Elise, n’étaient pas éligibles pour disputer cette rencontre. Après de longues discussions, la situation est revenue à la normale, surtout grâce à l’intervention de l’arbitre Daniel Virginie.
Dans un premier temps, les noms de ces deux joueurs avaient été ajoutés sur le playing-strength, sur approbation de Navin Bhowany et Olivier Ami, respectivement membre et membre coopté de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB). En d’autres mots, les deux joueurs étaient suceptibles d’effectuer leur baptême du feu au sein du Quatre-Bornes VBC. Toutefois, un appel téléphonique de Jean-Michel Dedans, secrétaire de l’AMVB, devait bouleverser la situation. Ce dernier faisait ainsi ressortir que Paris et Elise ne seraient éligibles que lors de la quatrième sortie du Quatre-Bornes VBC, soit samedi prochain face au Buswell VBC.
Cette décision ayant été prise lundi dernier au cours de la réunion urgente du comité directeur de l’AMVB tenue à l’hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes. Ce qui devait provoquer une grosse colère des dirigeants du QBVC qui menaçaient alors de ne pas disputer cette rencontre. Ils se sentaient lésés, d’autant que selon les réglements, l’entraîneur Lindsay Wilson ne peut se retrouver sur le banc depuis le début de cette saison. Et ce, du fait qu’il ne peut entraîner à la fois une équipe masculine et une équipe féminine. Si la situation est graduellement revenue à la normale, il n’en demeure pas moins que Navin Bhowany parle de « regrettable confusion. » Au bout du compte, Teddy Paris et Emmanuel Elise n’ont pu évoluer, bien qu’ils étaient sur le banc.
Deux questions méritent finalement d’être posées. Cette situation serait-elle survenue s’il y avait une communication entre l’AMVB et les dirigeants du Quatre-Bornes VBC ? Le Quatre-Bornes VBC n’a-t-il pas disputé son cinquième match de la saison hier soir si on prend en considération les deux disputés lors de l’AMVB Cup en début de saison ?
Malgré ces inconvénients, l’équipe de la ville des fleurs n’a laissé aucune chance à La Tour Koenig VBC en signant un succès expéditif sur le score de 25-12, 25-12 et 25-18. Un succès qui lui permet de rejoindre le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC et l’ASJ Chebel en tête du classement. Cette dernière formation, au sein de laquelle Bertrand Samoisy était en action, a également signé une victoire aisée en 67 minutes face au Club Sportif Trotters de Quatre-Bornes. Et ce, sur le score de 25-14, 25-20 et 25-17.
Ce soir, le premier duel équilibré de ce championnat opposera le Port Louis Red Star au Buswell VBC.