C’est le Quatre-Bornes VBC et Azur SC qui ont remporté, hier au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas, la finale de la Coupe de la République en prenant la mesure de Trou-aux-Biches Sharks et le Quatre-Bornes VBC respectivement. En masculin, les coéquipiers de Nicolas Laurette ont dû avoir recours au tie-break pour battre des Nordistes qui peuvent nourrir beaucoup de regrets.
La première finale, celle des dames, qui a commencé avec une demi-heure de retard (15h30) a vu la victoire d’AZUR SC. Les coéquipières de Nathalie Létendrie l’ont emporté en quatre manches, 3 sets à 1 (25-23, 18-25, 25-21 et 25-15) face aux Quatre-Bornaises de Lindsay Wilson. Finalistes malheureuses de la précédente édition, les azuréennes se sont rachetées en étant beaucoup plus réalistes. Il faut dire qu’Azur SC possèdent des joueuses d’expérience, avec notamment la nouvelle recrue en provenance du Curepipe Starlight SC, Angélique Ramdoss.
C’est toutefois une autre joueuse d’Azur qui s’est particulièrement illustrée, à savoir Priscilla Kelly, élue Most Valuable Player (MVP) de la finale. Joueuse aguerrie, elle a fait parler sa polyvalence pour permettre à son équipe de remporter la victoire. Le coach Kevin Singapermal a tenu à féliciter cette dernière. « Elle a été fantastique et a fait preuve de beaucoup de maîtrise. Son atout majeur est le fait qu’elle peut évoluer à tous les postes. Elle amène de la sérénité et c’est tout bénef pour le groupe », explique l’entraîneur qui a tenu à féliciter les autres joueuses également. « Elles ont été combatives, courageuses et elles ont fait preuve d’une rage de vaincre inégalable. Bravo à mes joueuses, aux supporters ainsi qu’à la famille Lepoigneur pour leur soutien indélébile », souligne notre interlocuteur. À noter que la passeuse d’Azur, Caroline Lepoigneur, s’est blessée au genou. La durée de son indisponibilité demeure pour l’instant inconnu.
En masculin, c’est le Quatre-Bornes VBC, sous la houlette de l’entraîneur-joueur Nicolas Laurette qui l’a emporté. Le QBVC conserve son titre acquis l’an dernier, prenant la mesure, cette fois-ci, des Trou-aux-Biches Sharks, 3 manches à 2 (25-18, 21-25, 25-18, 25-27 et 15-8). Nicolas Laurette nous fait part de ses sentiments, « C’est toujours une joie indescriptible que de remporter la Republic Cup. Nous sommes un groupe soudé avec des joueurs de qualité qui font passer le collectif avant leurs intérêts personnels. Le Quatre-Bornes VBC est une équipe compétitive qui ne lâche rien », estime Nicolas Laurette. C’est Evans Sauteur, capitaine du QBVC, qui a été sacré MVP de la finale.