Cette fois, c’est bien fini. Le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC ne remportera pas son premier titre cette saison et n’obtiendra également pas sa qualification pour la Coupe des clubs champions de la zone 7 de volley-ball. Ses derniers espoirs se sont évanouis hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas dans le cadre des play-offs masculin suite à un revers inattendu en trois sets (23-25, 23-25 et 18-25) face au Curepipe Starlight. Du côté féminin, Azur SC a entamé la manche retour de ces play-offs de brillante manière en atomisant les Malherbes Wanderers sur le score de 25-5, 25-8 et 25-11.
Premier à l’issue de la manche qualificative, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC connaît donc un net passage à vide, avec déjà quatre défaites concédées dont deux en 24 heures. Le fait que son effectif se soit effrité au fil des semaines peut expliquer cet aspect négatif. Jason Laverdure (actuellement à l’étranger), le Sri-Lankais Sanath, qui a pris ses distances du groupe, Bruno Anne, Christopher Sophie et Kervin Appigadu (tous blessés) : autant de titulaires dont l’absence fait cruellement défaut au groupe. Tant et si bien que la formation nordiste avait abordé la rencontre tenue hier soir avec rien que sept éléments.
D’où l’immense déception de l’entraîneur Nassrullah Loolmahamode, qui aspirait définitivement à mieux dans cette compétition. « Nous avons dû composer avec des blessés et des forfaits. De plus, les jeunes éléments ne sont pas réellement intégrés au groupe, et ont manqué de culot et de caractère. Par exemple, hier, notre passeur a commis un nombre incalculable d’erreurs et nous payons cela cash à la fin. » Tout en jetant l’éponge dans cette course aux lauriers, il s’attend à une sortie encore plus délicate face au Faucon Flacq Camp Ithier VBC lundi prochain.
Reste que le Curepipe Starlight n’a pas volé son succès. Après une unique victoire signée aux dépens des Trou-aux-Biches Sharks, l’équipe de la ville lumière était sans doute avide de prouver qu’elle évoluait dans la même catégorie que les autres forces en présence. De ce fait, elle a su saisir sa chance, bien que menée pratiquement tout au long de la première manche. « Cette fois, les joueurs se sont montrés plus appliqués. Ce succès ne peut que les motiver pour la suite de la compétition », reconnaît Daniel Lam-Hing, responsable du groupe.
Ce dernier avait fait confiance à Arnaud Cathan, Geraldo Casimir, Vickram Saulick, Didier Perrine, Avisen Appigadu et Ramesh Lallah dans son six initial, tandis que David Coly évoluait en tant que libero. Les Curepipiens auront maintenant un autre coup à jouer face aux Trou-aux-Biches Shartks samedi. Entre-temps, la rencontre prévue ce soir opposera le Faucon Flacq Camp Ithier VBC au Port Louis Red Star.
Chez les dames, Azur SC n’a donc pas eu à forcer son talent pour venir à bout des Malherbes Wanderers. Si cette dernière formation court toujours après un premier succès dans cette compétition, le tenant du titre a définitivement retrouvé ses sensations en vue de ses deux débats cruciaux de la semaine prochaine, soit face au Curepipe Starlight lundi et aux Tranquebar Black Rangers le surlendemain. Quant à la formation curepipienne, elle entamera la manche retour des play-offs ce soir face à l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill.