Ils étaient 35 participants présents pendant cinq jours lors du stage de niveau 1 pour entraîneurs de volley-ball dirigé par le Français André Glaive. À l’arrivée, ils sont 26 à avoir réussi et qui recevront bientôt leur diplôme délivré par la Fédération internationale de volley-ball (FIVB). Le major de la promotion étant Percy Lanappe.
Au cours de la cérémonie de clôture, marquée par la remise d’attestations tenue mercredi à Vacoas, André Glaive a concédé que les stagiaires ont vécu « une pression énorme » au cours de ces cinq jours. « Nous avons dû jongler avec les heures », souligne l’instructeur international de la FIVB.
Toutefois, il se dit heureux que les stagiaires ont su donner le meilleur d’eux-mêmes. « Cela est formidable, mais il faut maintenant vous investir pour pouvoir développer cette discipline à Maurice et à Rodrigues. L’essentiel demeure le travail sur le terrain. »
De son côté, Fayzal Bundhun, président de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB), a dit sa satisfaction que les stagiaires soient venus de différents coins de l’île. « Cela démontre que le volley-ball se démocratise », a-t-il remarqué. Et de leur lancer un appel dans la foulée : « Ce n’est que le commencement d’une nouvelle carrière. Les outils obtenus devront être utilisés à bon escient et chaque stagiaire devra former au moins dix nouveaux adeptes. »
Tout en remerciant la FIVB, la Confédération africaine de volley-ball, le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité olympique mauricien pour leur soutien, Fayzal Bundhun a souhaité ainsi trouver de nouvelles têtes dans le giron du volley-ball local.
Également présent à cette fonction, Philippe Hao Thyn Voon, président du COM, qui a réitéré son souhait de voir le volley-ball mauricien sur la plus haute marche du podium lors des prochains Jeux des îles. Tout en encourageant ceux n’ayant pas réussi à ne pas jeter les armes, il a demandé à tous les stagiaires de faire bon usage des connaissances acquises et de promouvoir cette discipline à travers l’île.