Après deux jours de compétition, les sélections mauriciennes de volley-ball se retrouvent en position idéale en vue de la qualification pour les finales dans le cadre du Tournoi de la CJSOI. Au gymnase de Champ Fleuri à l’île de la Réunion, hier, nos jeunes représentants ont fait fi de l’opposition adverse. La sélection masculine prenant le meilleur des Seychelles en quatre sets (27-29, 25-13, 25-16 et 25-15), et la sélection féminine s’avérant trop forte pour celle de Mayotte avec un succès acquis sur le score de 25-11, 25-17 et 25-15 en rien que 43 minutes.
Face à une équipe mahoraise, considérée comme le petit poucet de cette compétition, les volleyeuses mauriciennes ont connu une promenade de santé. Martine Bistoquet a ainsi eu l’occasion de faire tourner son banc, surtout en vue des empoignades plus musclées face aux Seychelles aujourd’hui en début d’après-midi et demain face à la Réunion (15 h 30). Si la première manche a été à sens unique, les Mahoraises ont démontré une certaine résistance par la suite. Notamment au cours du deuxième set au cours duquel elles ne concédaient que six points de retard (16-22). Toutefois, Alexei Elmire et ses coéquipières avaient une telle mainmise sur le débat que la victoire ne pouvait leur échapper.
Du côté masculin, l’affaire ne s’est pas avérée aussi aisée. D’autant que les Seychelles avaient remporté la première manche à l’arraché. Les Jolicoeur, Esther, Pierre-Louis, Follette, Coutet et Perrine ont alors évolué avec plus de conviction et de réalisme pour faire pencher la balance en leur faveur. Ils ont sans doute regretté de n’avoir pu concrétiser deux balles de set à 24-23 et 25-24 lors d’une manche initiale au cours de laquelle ils étaient menés 14-18 pour ensuite égaliser à 22-22. Les Seychellois devaient de leur côté concrétiser leur troisième balle de set.
À partir de là, Nassrullah Loolmahamode devait davantage motiver sa troupe qui ne laissait alors aucun répit à son adversaire lors du deuxième set. Comme en attestent cette nette avance de 16-8 au second temps mort technique et cet écart conséquent de 25-13 à l’arrivée. Les pendules étant remises à l’heure, la sélection mauricienne, bien que n’évoluant pas avec un libero, maintenait le tempo (11-7) lors du set suivant. Mais voilà, des réceptions approximatives couplées à quelques errements en défense permettaient aux Seychellois de niveler le score à 11-11 et de se détacher à 14-11.
Maurice retrouvait alors ses esprits pour prendre le match à son compte, tout en ne concédant que deux autres points jusqu’à la fin de cette manche. Euphoriques, Gregory Coutet et ses coéquipiers survolaient ensuite le set suivant en prenant définitivement leurs distances à 20-12 pour faire ensuite la différence à 25-15. Un succès qui plaçait ainsi la sélection mauricienne en position de force en vue de la qualification pour la finale. Un nouveau succès aux dépens des Seychelles cet après-midi (17 h 30) et le visa sera alors acquis.