Le coup d’envoi de la Coupe de la République en volley-ball féminin a été marqué par les succès expéditifs des Tranquebar Black Rangers et de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill. Au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas hier soir, ces deux formations ont forcé la décision en trois sets face au Club Sportif de Mahébourg et au Malherbes VBC respectivement.
La formation de Tranquebar a fait la différence sur le score identique de 25-11 lors des trois manches, alors que l’équipe des villes soeurs s’imposait sur le score de 25-8, 25-7 et 25-18. Équipes de la deuxième division, le Club Sportif de Mahébourg et Malherbes avaient sans doute peu d’arguments à faire valoir face à des adversaires plus huppés lors de cette phase préliminaire de la Coupe de la République.
Reste que la formation mahébourgeoise, avec son six initial composé de Malineebai Babajee-Ramdhony, Sarah Laviolette, Rubelle Jeanne, Gina Jeanne, Élodie Mariane et Sophiane Fozoo, aura fait illusion d’entrée en réalisant quatre points sans réplique. Toutefois, dès que la machine de l’équipe championne nationale se mettait en branle, l’issue du débat ne faisait aucun doute.
Mary-Jane Brasse, qui effectuait son retour à la compétition, et ses coéquipières Martine Bistoquet, Elizabeth Mohungoo, Jenna Rima, Géraldine Verrière et Joanna Perrine faisaient alors respecter la hiérarchie. Au prochain tour, soit lors des demi-finales, la bande à José Bistoquet affrontera le vainqueur de la rencontre USBBRH/Quatre Bornes VBC v/s Curepipe Starlight. Cette dernière rencontre étant prévue ce soir (18h30) à Vacoas.
De son côté, l’USBBRH a également évolué plusieurs crans au-dessus de la formation de Malherbes. Avec l’absence du pays de son nouvel entraîneur Mario Lepois, l’équipe des villes soeurs était dirigée par Steeve Iyanassee, alors que George Appadoo, après son retrait du Curepipe Starlight, agissait comme team-manager.
Quoi qu’il en soit, après deux premières manches sans fioritures, l’USBBRH faisait tourner son groupe déjà constitué de Carla Brasse, Jaimie Kong, Jessa Oodit, Lucie Languilla, Carina Durhône et Joanella John-Macchabé. Ce qui permettait à son adversaire de soutenir quelque peu la comparaison sans pour autant espérer renverser la tendance.
L’autre rencontre prévue ce soir (19h30) mettra aux prises le Buswell VBC à La Tour Koenig VBC. Pour rappel, la compétition au niveau masculin débutera demain soir avec le débat opposant le Faucon Flacq Camp Ithier VBC à l’Association Sportive Jeunesse Chebel.