Les demi-finalistes de la Republic Cup en volley-ball tant en masculin qu’en féminin sont connus. Les Trou aux Biches Sharks chez les hommes et les Tranquebar Black Rangers chez les dames ont complété les carrés d’as vendredi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas.
L’équipe de Trou aux Biches a franchi l’obstacle constitué par l’Association Sportive Jeunesse Chebel en quatre sets (25-22, 25-27, 25-18 et 25-19), tandis que la formation de Tranquebar s’est fait quelques frayeurs avant de prendre définitivement la mesure du Buswell VBC (31-29, 25-13 et 25-14) en 74 minutes.
De par ce succès, les Trou aux Biches Sharks décrochent leur visa pour les demi-finales où ils devraient livrer un débat de haute intensité face au Faucon Flacq Camp Ithier VBC mercredi. Quant aux Tranquebar Black Rangers, ils n’auront également pas la partie facile face à Azur SC demain soir. Pour rappel, les deux autres demi-finales opposeront le Quatre Bornes VBC au Pamplemousses VBC demain chez les hommes et le Quatre Bornes VBC au Curepipe Starlight du côté féminin mercredi.
Le duel Trou aux Biches Sharks/ASJ Chebel, annoncé comme le sommet des quarts de finale, a finalement souri à l’équipe la plus appliquée au niveau collectif. Avec un groupe qui s’est aguerri depuis la saison dernière avec la présence de Gilbert Alfred, Olivier Alfred, Stephane Moonisamy, Christopher Sophie, Akash Doobraz et le seul nouveau venu, Kevin Appigadu, au poste de passeur, l’équipe de Trou aux Biches a mieux cerné son sujet pour prendre ses distances dans les moments cruciaux, à l’image de la première manche, quand accrochée à 20-20, elle se détachera pour s’imposer de trois points.
Reste que l’ASJ Chebel a su soutenir la comparaison, surtout au cours de la deuxième manche. Avec ses nouvelles recrues que sont Guy Valentin, Brondon Tanner et Didier Perrine, alignés aux côtés d’Hansley Uppiah, Julio Mangalon et Michael Chedumbrum, cette formation sauvera trois balles de set pour renverser une situation compromise.
La grosse colère de l’entraîneur Melchior Miniopoo forçait alors les éléments de Trou aux Biches à se montrer encore plus concentrés. À partir de là, le débat tournait inévitablement en leur faveur. Toujours est-il que malgré cette élimination, l’ASJ Chebel, avec la venue de Kevin Larose en cours de saison, sera une équipe à craindre lors du championnat.
Du côté féminin, les Tranquebar Black Rangers semblaient boucler l’affaire très rapidement. Un net avantage de 21-14 lors du set initial laissait présager que ce groupe constitué de Martine Bistoquet, Elizabeth Mohungoo, Joanne Perrine, Meliza Momus, Jebelle Spéville et Mélissa Adam s’envolait vers un succès aisé. Mais voilà, le Buswell VBC (Sandrine Lazarre, Stéphanie Fabre, Géraldine Verrière, Francine Brasse-Khejoo, Juanella John-Machabé et Malaurie Souroup, reprenait confiance en ses possibilités pour niveler le score au 42e point.
Dès lors, chaque équipe manquait des balles de set, avant que les Tranquebar Black Rangers forçaient la décision en leur faveur. Privé par la suite des services de sa libero Wincy Dedans, le Buswell VBC ne pourra contenir les assauts adverses.