Autant que la réunion du comité directeur de l’Association mauricienne de volley-ball tenue le 13 septembre dernier était mouvementée et houleuse, autant celle tenue hier soir à Vacoas a été calme et qualifiée de ’positive’ par les membres présents. Tant et si bien qu’une unanimité s’est dessinée pour le coup d’envoi du championnat masculin de première division vendredi au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. La rencontre finale devant se tenir le 19 novembre.
Alors qu’ils étaient à couteaux tirés au cours de la réunion du 13 septembre, Jean-Michel Dedans et Naz Teeroovengadum respectivement secrétaire et membre du comité directeur parlent cette fois le même langage. «La priorité était le coup d’envoi du championnat. Il n’était pas question de pénaliser les équipes et les joueurs», avance le premier nommé. «L’intérêt du volley-ball est primordial. Au cours de cette réunion, chacun a eu l’occasion de s’exprimer et nous sommes sortis satisfaits», soutient de son côté Naz Teeroovengadum.
Comment expliquer ce revirement de situation, alors que dans l’édition du Mauricien d’hier, Naz Teeroovengadum qualifiait ce comité directeur de ’farce’? La question reste posée. Quoiqu’il en soit, cette réunion, présidée par Navin Bhowany, en l’absence du président et des deux vice-présidents, était marquée par la présence des membres cooptés et du Directeur Technique, Fayzal Bundhun, aura permis de décanter la situation. Notamment sur les règlements techniques et les transferts en litige. Après plusieurs renvois, le coup d’envoi sera donc donné avec les rencontres Rivière du  Rempart Star Knitwear/ Pont Blanc VBC et Association Sportive Jeunesse Chebel/ Ernest Florent VBC.
Les rencontres se dérouleront les mercredis, jeudis, vendredis et samedis, et rien que deux d’entre elles se tiendront au gymnase du Quorum le 7 novembre. Toutefois,  les membres du comité directeur n’ont pu statuer sur le cas d’Azur SC et une nouvelle réunion est prévue mardi prochain pour plancher sur ce sujet. Les rapports des entraîneurs nationaux concernant les derniers Jeux des îles n’ont également pas été discutés. Un bilan sera effectué au retour de Kaysee Teeroovengadum, président de l’AMVB et actuellement en convalescence. Et ce, en présence des entraîneurs nationaux.