Un premier rassemblement est prévu ce matin à 10h30 au siège du Comité Olympique Mauricien (COM), à Trianon, entre les présélectionnés mauriciens (volley-ball et beach-volley) pour d’emblée consolider les liens et créer l’esprit d’équipe. Les joueurs devront bien se préparer afin d’être au maximum de leurs capacités dans deux ans pour le grand rendez-vous indianocéanique sur nos terres.
Melchior Miniopoo, sélectionneur de l’équipe masculine, aura la lourde responsabilité de mener sa barque à bien, après une troisième place acquise lors des derniers JIOI de 2015 à La Réunion. Il aura à coeur d’être le digne successeur de Fayzal Bundhun, qui avait permis à la sélection de monter sur la première marche du podium en 2003, au pays. Melchior Miniopoo a ainsi décidé de faire confiance à des joueurs expérimentés ainsi qu’a des jeunes qui montent en puissance.
Chez les dames, Martine Bistoquet, ancienne joueuse et capitaine des Tranquebar Black Rangers, succède à Lindsay Wilson. Un défi de taille pour celle qui s’était occupée de la sélection féminine lors du tournoi de la Commission Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI) à La Réunion le mois dernier. L’équipe était d’ailleurs revenue avec l’argent autour du cou. Martine Bistoquet a porté sa confiance sur les meilleures volleyeuses de l’île.
Toutefois que quelques-unes des joueuses choisies se retrouvent également dans la présélection de beach-volley entraînée par Pascal Ava, à savoir Rachel Christine, Stacy Armoogum, Felicia Julie et Valentine Paul. Elles ont ainsi rejoint Vanessa Chellumben, Angélique Ramdoss, Liza Bonne, Maïta Bassy et Heidy Durhône. Chez les messieurs, le coach Reza Itoola a choisi de faire confiance à dix éléments. Seront également présents lors de ce rassemblement les représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports, du Comité d’organisation des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI), du COM, du Mauritius Sports Council et de l’Association mauricienne de Volley-Ball (AMVB).