La 19e édition de la Coupe des clubs champions de la zone 7 de volley-ball sera marquée par le forfait de la formation malgache de l’AS Voara. Vainqueurs de la dernière édition aux dépens des Mauriciens du Faucon Flacq Camp Ithier VBC, les volleyeurs de la Grande île seront cette fois absents de cette compétition prévue du 18 au 24 courant au Palais des Sports de Mahamasina à Tananarive.
Du côté de la Fédération malgache de volley-ball (FMVB), on arrive difficilement à expliquer ce forfait. « Nous avons sollicité la participation de l’AS Voara, mais elle nous a fait savoir qu’elle ne participera pas à la compétition, sans préciser le motif », a soutenu Honoré Razafinjativo, directeur technique national.
De ce fait, la FMVB a fait appel à l’AS Tiavo (troisième du dernier championnat) pour pallier cette défection. Cette dernière formation se retrouvera ainsi dans la poule B, en compagnie du Faucon Flacq Camp Ithier VBC (tête de série), des Réunionnais du VBC Saint-Leu, des Seychellois de Beau Vallon, des Mahorais de M’Tsangaho et des Comoriens d’Asimid.
Quant à la poule A, elle regroupe le Gendarmes VBC (Madagascar) en tant que tête de série, les Premium Spikers (Seychelles), le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC (vice-champion de Maurice), M’Tsapere (Mayotte) et le Tampon Gecko Volley (Réunion).
En féminin, on notera également l’absence des Tranquebar Black Rangers, finalistes malheureuses des trois dernières éditions. Cette équipe a dû cette fois se contenter de la troisième place lors du récent championnat national. Le nouveau champion, à savoir Azur SC, a été tiré en tant que tête de série dans la poule D en compagnie des Malgaches de l’AMVB et du VC Diamant, et des Réunionnaises de Saint-Denis Olympique.
Dans la poule C, il faudra avoir un oeil particulier sur les Malgaches de Stef Auto, championnes en exercice et 5es de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des clubs champions. Leurs adversaires, à savoir le Volley Club de l’Ouest (Réunion), le Curepipe Starlight (Maurice) et Friends (Seychelles), n’auront qu’à bien se tenir.
Il est à noter que les différentes équipes mauriciennes mettront le cap sur la Grande île cet après-midi, demain ou encore dimanche. Au sein de ces équipes, on notera la présence de guest-players, notamment Jason Bhowany (libéro de l’Association Sportive Jeunesse Chebel) et Evans Sauteur (Quatre Bornes VBC) au Faucon Flacq Camp Ithier VBC, Jonathan Joseph (passeur du Quatre Bornes VBC) au Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC, et Tiffany Nursimloo (Tranquebar Black Rangers) au Curepipe Starlight. Seul Azur SC n’a pas fait appel à des guest-players.
Les dirigeants de ces quatre équipes ont dû consentir à beaucoup d’efforts au niveau financier afin de pouvoir effectuer le déplacement, soit environ Rs 350 000 pour chaque équipe. Il nous revient que le Ministère de la Jeunesse et des Sports avait offert une somme de Rs 400 000 à l’Association mauricienne de volley-ball pour être distribuée équitablement entre les quatre équipes. Toutefois, l’instance fédérale ne serait pas passée à l’action à hier après-midi.
« Jusqu’ici, rien n’a été obtenu de l’AMVB. C’est le silence total. Tout cela est très stressant », confie Daniel Lam-Hing, président de la Commission de volley-ball au sein du Curepipe Starlight. Une formation qui a toutefois pu bénéficier dans une certaine mesure du soutien financier de la compagnie Inicia Oeudor et de la municipalité de Curepipe.
Reste que cette compétition pourrait constituer un tremplin pour la fédération malgache dans l’optique de l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des clubs champions au niveau féminin l’année prochaine.
Dans cet ordre d’idées, la FMVB a lancé une invitation à Amr Elwani, président de la Confédération africaine de volley-ball, afin qu’il se rende dans la Grande île pour qu’il visite les infrastructures existantes. Une demande de candidature a également été soumise à l’instance continentale.