Jason Laverdure connaît actuellement une carrière intéressante en Australie

Voilà cinq ans que Jason Laverdure avait mis le cap sur l’Australie pour ses études. Au cours de ces quatre dernières années, l’ancien passeur de la sélection nationale de volleyball s’est épanoui, au point d’avoir acquis une place de titulaire dans la sélection de Perth. Competitions and Events Co-ordinator au sein du staff de la volleyball Western Australia Division, il se trouve actuellement en vacances dans son île natale et n’a pu résister à l’envie d’assister aux finales des play-offs samedi dernier au gymnase Pandit- Sahadeo à Vacoas.

« Ma vie tourne actuellement autour du volley », se réjouit celui qui avait entamé sa carrière avec Maurice Espoirs. Si sur le terrain sa sélection de Perth a réalisé une grande première en atteignant la finale de la ligue nationale, au niveau administratif, Jason Laverdure s’attelle avec conviction à sa tâche de responsable des compétitions en salle et au beachvolley pour les différentes catégories d’âge. « Une responsabilité que j’assume depuis plus de deux ans. J’ai su saisir l’occasion quand elle s’est présentée et, aujourd’hui, je peux par exemple représenter Perth au congrès national à Canberra. »

Ce fut finalement à sa deuxième année au pays des kangourous que Jason Laverdure, alors retenu dans l’escouade de la University Western Australia (UWA), s’était lancé à fond dans sa nouvelle passion. Les succès n’ont pas tardé avec ce sacre lors du championnat de Western Australia en 2016 et la finale atteinte l’année suivante. Par la suite, il intégrera la formation de WA Hornets, qui s’est inclinée en finale du championnat face aux Queensland Pirates. Soit une dernière formation qui puise sa force de par la présence de cinq internationaux australiens et qui a décroché un cinquième titre. De retour en Australie, Jason Laverdure retrouvera ses coéquipiers afin de préparer une ligue nationale dont le coup d’envoi est prévu en décembre et qui s’annonce cette fois encore plus ardue avec la présence d’expatriés et de grosses pointures.

Le passeur, qui a fait les beaux jours du Quatre Bornes VBC, de l’ASJ Chebel et surtout de Rivière du Rempart Star Knitwear, considère tout de même que le niveau australien se trouve être supérieur à celui de Maurice. « Depuis le primaire, tout un programme de formation est déjà établi. Des sélections depuis l’âge de 12 ans sont déjà instituées et les structures sont mieux appropriées », confie-t-il. Toutefois, cela ne l’empêche de se remémorer quelques moments forts de sa carrière mauricienne. « J’ai tout gagné au niveau local, sauf le championnat », fait-il ressortir. Au sein de Rivière du Rempart Star Knitwear, il a même décroché la médaille de bronze lors de l’édition 2011 du championnat des clubs de la zone 7, alors qu’avec la sélection nationale, il avait disputé le tournoi continental qualificatif pour les championnats du monde, avec une médaille de bronze à la clé, et les Jeux des îles de 2011 aux Seychelles. Jason Laverdure rêve-til d’une nouvelle participation aux JIOI l’année prochaine ? A cela, il souligne n’avoir pas été contacté officiellement. « J’ai croisé l’entraîneur national, Melchior Miniopoo, au gymnase samedi dernier et nous nous sommes salués, sans plus. Tout de même, une éventuelle participation sera difficile en raison de mon emploi du temps. »