Zoran Kovacic place d’emblée la barre à très bonne hauteur. Dès sa prise de fonctions à Maurice, le directeur technique national (DTN) d’origine croate aspire à ce que le volley-ball mauricien retrouve ses lettres de noblesse. Avec à la clé une place parmi les quatre meilleures nations africaines d’ici à deux ans. La consécration aux prochains Jeux des îles demeure également une de ses priorités et c’est ainsi qu’il a dirigé ses premières séances d’entraînement au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas le week-end dernier.

À 56 ans, Zoran Kovacic vit sa toute première expérience en dehors de l’Europe. Lui qui a connu sa carrière de joueur dans l’ex-Yougoslavie et qui a embrassé une carrière d’entraîneur voilà déjà trente ans. Après avoir fait ses premières armes dans les catégories jeunes, il s’est retrouvé aux commandes de la sélection féminine de la Serbie en 1999. Sa carte de visite s’est alors enrichie de onze médailles décrochées dans diverses compétitions, à savoir aux championnats du monde, aux championnats d’Europe, à l’Euro League et aux championnats des Balkan. « Je suis un battant et je mets beaucoup de sérieux dans mon travail », souligne-t-il avec une certaine fierté. Et d’ajouter avoir également partagé son expertise en Roumanie et en Grèce, et dirigé des séminaires pour entraîneurs dans plusieurs pays.