Un stage technique de niveau 2 s’était tenu à Maurice du 24 novembre au 6 décembre sous la tutelle d’André Glaive, instructeur à la Fédération internationale de volleyball. Trente trois entraîneurs locaux et venant des îles de la région notamment de Rodrigues, des Seychelles et Madagascar avaient pris part à ce stage et c’est vendredi dernier au gymnase de Pandit Sahadeo que leurs certificats leur ont été remis.  A noter que ce stage a eu 100 % de réussite.
Bose Soonarane a tenu à remercier Fayzal Bundhun pour avoir milité pour que ce stage soit une réalité et il a exprimé sa gratitude à André Glaive pour son travail accompli. Il s’est ensuite adressé à ceux qui ont participé à cet événement:  » J’espère que ce stage vous a été bénéfique et qu’il vous aidera à devenir de meilleurs entraîneurs. Vous avez maintenant la responsabilité de relever le niveau du volleyball à Maurice.  » De son côté André Glaive n’a pas caché sa joie d’être à Maurice.  » J’ai passé 15 jours vraiment merveilleux dans l’île. Au délà de l’échange et du partage de connaissance en volleyball, on a connu une belle expérience humaine et des liens se sont tissés, » a-t-il affirmé.  » Le métier d’entraîneur ou plutôt la vocation est un travail magnifique. Il faut aimer ce qu’on fait et c’est grâce à cette passion qu’on arrivera à donner confiance aux joueurs. La confiance est la chose la plus importante dans le sport. Le diplôme n’est pas une fin en soi c’est surtout comment vous allez l’utiliser qui compte, » a-t-il conclu.
Pour Vivian Gungaram, secrétaire du Comité Olympique Mauricien, il affirme que le COM a joué un role de facilitateur pour la concrétisation de ce projet.  » Quand j’ai été approché, j’ai tout de suite contacter la Solidarité Olympique pour qu’elle apporte son soutien financier pour ce stage. Du reste, on a tenu que ce stage soit ouvert à toutes les îles de la région avec un but précis pour pouvoir progresser il faut que nos voisins aussi soit fort, » a dit ce dernier.