Poursuivis en Cour intermédiaire sous plusieurs charges de vol et Aiding and abetting the author of a crime, le bouncer Franco Ritta et sa compagne Marie Kelly Gullifer ont été reconnus coupables ce matin par le magistrat Vijay Appadoo. La sentence sera connue le 15 mars. Suspectés de faire partie du gang des encagoulés qui avaient commis une série de vols à travers le pays, ils avaient été arrêtés dans le cadre du vol perpétré au centre commercial de Circle Square, à Forbach, en juin 2013. Steven Franco Ritta, alias Papo, âgé de 35 ans, Security Officer de son état, habitant Débarcadère, Pointe-aux-Sables, avait nié toute implication dans cette affaire. Une série d’objets volés avaient été saisis à son domicile lors d’une perquisition. Les articles saisis avaient été identifiés par les responsables des magasins de Forbach. En Cour, Franco Ritta avait été confronté à la présence de ces objets volés à son domicile de même qu’à la présence de cagoules et de blousons. La police avait également saisi des véhicules, dont une voiture de la marque Honda de couleur blanche et immatriculée F 2003 et une motocyclette de la marque Suzuki portant l’immatriculation 5341 R et une autre plaque minéralogique 1970 S, considérées comme étant des fausses. La compagne de Franco Ritta, pour sa part, était poursuivie sous une charge de Possession of stolen property.