Chacun a ses raisons lorsqu’il démarre ou pratique une activité physique toutefois, les deux motivations majeures sont généralement la santé ou la silhouette. Et il n’y a pas que votre corps qui change d’apparence en fonction de votre niveau d’activité physique. Votre coeur s’adapte lui aussi.

Ce n’est plus un secret depuis longtemps, faire du sport est bénéfique pour notre santé et peut même être utilisé en tant que thérapeutique sur ordonnance depuis 2017. En plus de cela, pratiquer une activité physique est souvent le moyen pour tout un chacun de garder la ligne et de conserver un poids de forme où il se sent bien. On savait déjà que le coeur des astronautes, par exemple, changeait de forme dans l’espace, augmentant leur risque de maladie cardiovasculaire. À l’inverse, chez les sportifs d’endurance, le coeur devient plus large, avec des ventricules plus allongés, lui permettant de pomper plus de sang et pour plus longtemps selon une nouvelle étude parue dans la revue Proceedings of the National Academy of Science.

Pour muscler son coeur, il faut être actif

Les chercheurs ont réalisé une expérience sur 160 adultes, ayant tous des activités différentes : des coureurs de longues distances, des footballeurs américains, des fermiers amérindiens réputés pour leur capacité d’endurance hors norme, et des adultes sédentaires. Pour avoir encore plus de données de comparaison, quarante-trois chimpanzés ont été conviés à la fête. Des différences notables ont pu être remarquées chez tous ces individus. Chez ceux pratiquant une activité d’endurance, le coeur devient plus large et s’allonge afin de pomper de plus en plus de sang tandis que chez les sportifs ayant une activité demandant des efforts à haute intensité en intervalle, voient leurs vaisseaux se rétrécir. Cela s’explique par les besoins spécifiques de chaque effort sportif.

Le sport : un rempart contre les problèmes cardiovasculaires

En plus de ces effets contre la douleur, la dépression et de multiples affections pathologiques, le sport permet de modifier l’anatomie de votre coeur et donc de vous aider à vivre plus longtemps en meilleure santé. En effet, les auteurs s’accordent à dire que la structure cardiaque des coureurs d’endurance permet de prévenir les problèmes de tension artérielle que rencontre une grande partie de la population. Bien sûr, la sédentarité, si elle est responsable en partie de ces problèmes vasculaires n’est pas la seule fautive. Le mode de vie dans son ensemble et surtout la consommation d’aliments ultra-transformés de façon chronique et excessive participe grandement à favoriser l’émergence de ces problèmes de santé de plus en plus courants.

Choses à retenir

• Le sport est bénéfique pour la santé et pour la silhouette corporelle mais aussi pour la « silhouette » cardiaque.

• Les personnes pratiquant un sport d’endurance ont un coeur plus large, des ventricules allongés qui leur permettent de pomper plus de sang, plus longtemps.

• La pratique sportive, surtout celle d’endurance, serait un puissant rempart contre les problèmes de pression artérielle, couplé à une alimentation saine.