Les deux vététistes Mathieu Marion et Arnaud Li seront en action aux championnats du monde de VTT, qui se tiendront du 28 août au 4 septembre en Suisse. À deux jours de leur départ, les deux amis ont tenu un point de presse pour remercier leurs sponsors et ceux qui ont permis ce déplacement.
Il faut savoir que les deux vététistes se sont inscrits dans la catégorie downwhill (DH), plus communément appelée descente. Arnaud Li, champion de Maurice de la spécialité, estime que les chances de rapporter une médaille de cette compétition sont très minces. « C’est sûr qu’il faudra se surpasser. Mais nous n’allons pas y aller pour rigoler non plus », lance d’entrée Arnaud Li.
D’ailleurs, la piste qui verra les exploits des plus grands spécialistes de cette discipline est longue de 1,6 km, pour 620m de dénivelés négatifs. « Ici, nous n’avons pas de piste avec le même profil. Mais celle qui se rapproche le plus et celle de Kestrel Valley. En fait, la piste de Champéry est la plus dure du circuit de la Coupe du Monde », explique Arnaud Li.
Pourtant, réunir la somme nécessaire à ce déplacement n’a pas été une chose aisée. Près de Rs 200 000 ont été requises. « Mais il faut dire un grand merci à Yashvin Buckoreelall, qui a été l’initiateur du projet, les sponsors Otélair, Yemaya, Axa, la famille de Mathieu (Marion) et la Fédération mauricienne de cyclisme qui nous a inscrits, entre autres. »
Mathieu Marion, qui en sera à sa première expérience à ce niveau (Arnaud Li ayant déjà participé à une manche de Coupe du Monde), avance lui aussi que l’expérience mérite d’être vécue. « Je tiens à dire merci aux sponsors qui nous permettent d’aller à cette épreuve. » Arnaud Li de préciser que « ce ne sera pas évident de gagner. » « Mais nous allons tout donner. Et surtout tâcher de rentrer entiers », rigole le champion de Maurice.
Les épreuves qualificatives commenceront dès le 29 août, avec une première inspection effectuée à pied. Le 30 août, les vététistes pourront se familiariser avec le parcours (descente et cross country). Les premières séances d’entraînement officielles auront lieu le 31, alors que les choses sérieuses commenceront le 1er septembre. « Ce sera dur, mais on va bien tenter de faire quelque chose », conclut Arnaud Li.