Ils sont partis avec l’intention de faire un podium. Mais hier, Yannick Lincoln et Aurélie Halbwachs, de la Team Synergy, ont fait bien mieux que ça. Ils ont terminé premiers de la catégorie mixte à l’issue de la première étape longue de 108 km.
Cinquièmes du prologue la veille (dimanche), les deux coureurs se sont bien rattrapés lors de la première étape, véritable test du Cape Epic.
Si dimanche ils ont bouclé les 23 km du prologue en 1h19’51, lundi matin, ils ont remis les pendules à l’heure. Sur la première étape, longue de 108 km, les deux vététistes ont mis 5h47’51 pour passer la ligne d’arrivée en vainqueurs d’étape dans leur catégorie. Ils devancent la team Sportograf-BQ Cycling, avec les Allemandes Bettina Uhlig et Tom Janas, de plus de trois minutes. La RECM Mixed, avec Cherise Stander et Theo Blignaut, troisièmes du prologue, occupent le même rang à l’issue de l’étape.
En plus de la victoire d’étape, les deux Mauriciens sont désormais en tête du classement mixte. C’est la bonne nouvelle que la Team Synergy a partagée sur les réseaux sociaux depuis hier, avec notamment une photo des maillots verts qu’ils porteront pour la deuxième étape. Ils cumulent, à l’issue des deux premières journées de course, un total de 7h07’43, contre 7h09’17 pour la Sportograf-BQ Cycling, et 7h11’43 pour la RECM Mixed.
La deuxième étape, aujourd’hui, est longue de 101 km, avec 1500 de dénivelé positif. C’est dire toute la difficulté, même si les organisateurs prévoient une journée assez tranquille. La plus grande difficulté du jour est celle qui survient aux trois quarts de la course, avec une montée qui, cependant, devrait permettre aux coureurs de voir de beaux paysages une fois en haut.
Pour l’instant, la Team Synergy a déjà réussi son objectif majeur avec une victoire d’étape. Maintenant, elle essaiera de poursuivre le rêve.