Les deux vététistes mauriciens Yannick Lincoln et Aurélie Halbwachs, engagés au Cape Epic en Afrique du Sud, sont à une étape du titre. La Team Synergy a fait sienne la sixième étape au terme de 4h31 :02. Les deux vététistes passent un cap important dans leur quête, eux qui ont remporté trois étapes en attendant la dernière aujourd’hui.
Yannick Lincoln et Aurélie Halbwachs sont actuellement dans la forme de leur vie. Les deux vététistes marchent sur l’eau en terre Sud-Africaine puisqu’ils pointent à la première place au classement général dans la catégorie mixte. Ils comptent, tenez-vous bien, une heure, cinquante quatre minutes et trente trois secondes d’avance sur leur plus proche poursuivant, à savoir la Trek Israël composée des Israéliens Gal Tsachor et Idit Schub. Autant dire que la messe est déjà dite compte tenu de la marche considérable de nos compatriotes. Hier à l’occasion de l’avant dernière étape (6e), les Mauriciens ont passé la ligne d’arrivée en premier dans le temps de 4h31 :02 devançant l’équipe d’Asrin Cycling (4h33 :00) et les Allemands de Sportograf.com-BQ Cycling (4h36 :18). À noter que les vététistes avaient 85 km et 1800 m de dénivelé positif.
Aujourd’hui place à l’ultime étape de 69 km (1800 m de dénivelé positif) et tout laisse présager que les deux cyclistes seront sacrés à la fin de l’étape. Ses derniers kilomètres seront essentiellement en descente. À noter que les deux Mauriciens ont également remporté la deuxième et quatrième étapes de Cape Epic. Lors de cette étape, tenue jeudi dernier, ils l’ont emporté en 4h32 :09 devant les deux Israéliens de Trek Israël (4h51 :16) et Asrin Cycling (5h03 :18). À titre d’information, cette épreuve était l’une des plus courtes et plus nerveuses (88 km et 1800 m de dénivelé positif). Auparavant, ils s’étaient adjugé la deuxième étape, longue de 108 km lundi en 5h47 :51 après avoir terminé cinquième du prologue la veille (dimanche dernier).
En tout cas, chapeau très bas à Lincoln et Halbwachs qui font honneur au quadricolore national face à la crème mondiale de la discipline. Ils sont en train de créer l’exploit et de démontrer qu’ils sont de grands sportifs et des professionnels exemplaires. Croisons les doigts car il ne reste qu’une étape avant de sabrer le champagne.