La Casela/Yémen MTB Race disputée dimanche dernier, a permis aux vététistes mauriciens de découvrir, en conditions de compétition, les parcours des Championnats d’Afrique (5 et 6 mai). Les spécialistes de cross-country (XCO) et de descente (DH) se sont retrouvés, pour une fois, réunis. Les épreuves de XCO ont eu lieu le matin et celles de descente l’après-midi.
Ainsi, en XCO, chez les seniors hommes, c’est le numéro un local, Yannick Lincoln, qui s’est imposé. Il a bouclé les 6 tours de circuit (33.6 km) en 1h49:53, devant Armand Lecourt de Billot (1h51:36) et Fabrice Leclézio (1h58:02). Chez les juniors, Olivier Cron a mis 2h08:38 à couvrir la distance.
Patrick Piat a remporté l’épreuve réservée aux vétérans longue de 22.4 km (4 tours) en 1h27:54 devançant Michel Mayer (1h30:58) et Nicolas Pougnet (1h41:21). Chez les cadets, Fabien Noëlette s’est montré le plus fort, couvrant les 5.6 km (1 tour) en 26 minutes et 52 secondes devant Nedil Ittoo (32:50). Chez les féminines, Aurélie Halbwachs a fait respecter la hiérarchie et a bouclé les 5.6 km en 20 minutes et 25 secondes et a relégué assez loin sa dauphine, Kimberley Lecourt de Billot (24:18). A la troisième place, on retrouve Béatrice Mayer et Valérie Gérard, toutes deux créditées de 30 minutes et 17 secondes.
Dans la catégorie minime, Alexandre Mayer l’a emporté avec un temps de 20 minutes et 41 secondes pour les 5.6 km. Samuel Rivet et Remi Gérard ont terminé deuxième et troisième très loin, soit en 51:03 et 53:05 respectivement.
Pour ce qui est de la compétition de descente, on a eu droit à un duel de costauds chez les seniors animé par Mathieu Marion et Arnaud Li, fraîchement rentré de France. Le premier nommé s’est imposé avec un chrono de 2 minutes 32 secondes et 18 centièmes pour les 1.8 km devant Li auteur de 2:33.24, alors que le podium a été complété par Nicolas Clarisse en 3:24.24. Chez les juniors, la palme est revenue à Jason Mohun (2:49.50) devant Jain Mohesh (3:17.15). Chez les vétérans, la victoire est revenue fort logiquement à Clyde Lamport en 2:57.50, alors qu’en minime, Nikhil Baggoonauth a fini en tête en 3:09.08.