Yannick Lincoln a réussi l’exploit de se qualifier, dimanche dernier au Rwanda, pour l’épreuve de VTT des Jeux olympiques de Rio, l’année prochaine, en terminant sixième de l’épreuve élite des championnats d’Afrique de la spécialité. Il a terminé après cinq Sud-Africains, dont le vainqueur, James Reid, qui a terminé l’épreuve, longue de 42 km en 1h54’28.
La qualification acquise, Lincoln peut maintenant souffler. En fait, sa sixième place peut être considérée comme un mauvais classement, mais lui savait exactement ce qu’il devait faire pour ouvrir la porte des Jeux de Rio. « Il faut seulement être le représentant de la deuxième nation africaine au Rwanda », disait-il lors de sa première victoire, au début de la saison sur route.
Sur la route de Rio 2016, le vététiste a rencontré du lourd. En premier lieu, une armée de Sud-Africain, dont Philip Buys, qu’il avait déjà rencontré à Maurice en 2008, seulement cinquième, dimanche.
Pour revenir à la course, elle aura été totalement contrôlée par les représentants sud-africains. Déjà, James Reid passait la ligne après 1h54’28, pour remporter le titre de champion d’Afrique de VTT. Son dauphin, Matthys Beukes, passe la ligne après plus de 3’00, soit en 1h58’08. Rourke Croeser termine sur le podium, en 1h59’29.
Brendon Davids termine au pied du podium, avec 1h59’56, devant Philip Buys, cinquième en 2h02’15 et devant les 2h05’12 de Lincoln. Le Top 10 est aussi composé de deux autres Sud-Africains, Arno du Toit, septième en 2h05’42, et William Mogkopo, neuvième du classement.
Seuls le Rwandais Nathan Byukusenge et le Namibien Heiko Redecker, respectivement huitième et dixième, ont pu s’immiscer dans ce top Top 10 majoritairement composé de Sud-Africains.
De son côté, l’autre représentant mauricien aux championnats d’Afrique, Alexandre Mayer, a pris la cinquième place de l’épreuve junior. Ici, la course a été dominée par les Namibiens, qui ont trusté les deux premières places. Ainsi, on retrouve Tristan de Lange, vainqueur au terme des 24 km de course, en 1h05’42, qui devance son compatriote Brandon Plaatjies, deuxième en 1h07’17. Le Sud-Africain Johan Hartzenberg prend la troisième place en 1h09’13.
Alexandre Mayer a été devancé par le Rwandais Samuel Mugisha, quatrième en 1h15’13. Le Mauricien, lui, termine en 1h16’54. Les deux Mauriciens rentrent ce soir.