Aurélie Halbwachs a remporté, hier à Bel Ombre, l’épreuve du VTT marathon, devenant ainsi championne d’Afrique au terme de 52 km bouclés en 3h41’05 devant la Zimbabwéenne Skye Davidson. L’autre Mauricienne, Pauline Toulet, a pris la troisième place de la course, s’offrant ainsi sa première médaille continentale dès sa première sortie avec la sélection nationale. Yannick Lincoln, pour sa part, n’a pu conserver son titre, mais est reparti avec la médaille d’argent autour du cou.
La nouvelle championne d’Afrique s’est retrouvée à porter son vélo, tant la pluie avait rendu le parcours boueux, ce qui a alourdi ses pneus. Mais au final, celle qui visait la médaille d’or dans cette épreuve peut sourire : elle a réussi son pari. Cette médaille d’or fait d’Aurélie Halbwachs une triple championne d’Afrique, avec ses deux titres acquis sur route en début d’année à Louxor en Égypte.
Elle a pris les devants dès le premier tour, bouclant le premier passage en 1h37’33, soit avec près de dix minutes devant Skye Davidson, qu’elle considérait comme sa concurrente directe. Halbwachs a toutefois accusé un petit coup de mou au second tour, mais n’a pas pour autant faibli, maintenant au contraire la cadence jusqu’à la ligne d’arrivée. Elle l’a d’ailleurs franchie avec 8’06 d’avance sur Davidson. Pauline Toulet a pris la troisième place en 4h12’16. La Lesothane Likeleli Masitise n’a, pour sa part, pas terminé l’épreuve.
Chez les hommes, Yannick Lincoln a laisser filer le titre pour une dizaine de minutes. C’est le Sud-Africain Arno du Toit qui s’est imposé en 3h13’47 au terme des 65 km. Le Marocain Adil Jelloul a pris la troisième place, à 9’54 de Lincoln. Cette course a été particulière, du Toit et Lincoln se tenant en une poignée de secondes au terme du premier tour. Mais ce dernier ira crescendo, accentuant son avance au fil de la course, passant d’un peu moins d’une minute au premier tour à près de quatre au second. C’est avec cette même avance qu’il abordera et bouclera le troisième passage, complétant les 65 km en 3h13’47. Yannick Lincoln arrivera après 3h24’06.
Le Mauricien Fabrice Leclezio réussit à se placer dans le top 10, en prenant la huitième place en 4h12’22. Robert Charles Giblot Ducray et Fabrice Morel prennent respectivement les 10e et 11e places, en 4h20’05 et 4h34’21 respectivement.