La machinerie organisationnelle est résolument lancée pour accueillir les Championnats d’Afrique de vélo tout terrain (VTT) à Maurice les 5 et 6 mai prochains. La compétition aura lieu à Yémen. Le comité organisateur (CO) travaille d’arrache-pied pour définir les parcours de cross-country (XC) et de descente (downhill) en respectant le cahier des charges bien défini de l’Union cycliste Internationale (UCI).
Le CO de l’événement a procédé à une présentation à Casela vendredi dernier. Caroline Le Blanc, Race organisor, a laissé entendre que la commission VTT de la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC) a décidé de relever le défi d’accueillir cette compétition continentale, après les retombées positives de la participation d’une sélection mauricienne à l’édition 2011 à Stellenbosch en Afrique du Sud. Selon elle, ce projet n’aurait pu se concrétiser sans l’aide de sponsors. C’est ainsi qu’elle a remercié Casela-Yémen d’avoir accepté d’abriter ces championnats et La Trobe Ltée d’avoir contribué la somme de Rs 150,000.
Jean-Philippe Tyack, assistant Race organisor, a laissé entendre qu’un budget de Rs 1,5 millions a été identifié pour les frais organisationnels. Cela fait que Rs 1,350,000 restent encore à être trouvées. « Nous avons fait des demandes à plusieurs compagnies dont on attend les réponses », a-t-il précisé.
Il a aussi indiqué que le circuit de XC sera long d’environ 5.6 km et devra être effectué à huit reprises par les participants de la catégorie élite. « Pour ce qui est de la descente, elle sera longue de 1.8 km avec un dénivelé d’environ 250/300 mètres », dit-il.
Un commissaire de l’UCI est attendu le 1er avril pour approuver les parcours. « Si jamais il y a des modifications à apporter, nous aurons un mois pour le faire », laisse entendre Jean-Philippe Tyack.
Les participants sont attendus le mercredi 2 mai. Le 3 et le 4, ils pourront effectuer la reconnaissance des parcours. Les catégories en lice sont juniors (17-18 ans), U23, Elite et vétérans, tant en masculin qu’en féminin. Les enregistrements devront se faire au plus tard le 15 avril.
Autre fait important, ces championnats rapporteront des points UCI en vue d’une qualification olympique pour Londres 2012. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont organisés avant la date butoir du 20 mai.
Les organisateurs proposeront aussi une course open parallèlement aux championnats, à savoir le Yémen MTB Challenge. Les Mauriciens qui ne feront pas partie de la sélection pourront y participer de même que des Réunionnais.
Prenant la parole, le président de la FMC, Hervé Flore, a souhaité bonne chance aux participants. « La fédération apportera son plein soutien dans l’organisation et même pour rechercher des parrains », a-t-il indiqué.
Il reste encore du travail à faire au niveau des aménagements mais l’équipe d’organisation est confiante de pouvoir relever le défi. De toute manière, comme le dit Jean-Philippe Tyack, « on est lancé et on ne peut plus reculer. »
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Hemophilia Association of Mauritius Race
Une somme de Rs 40,000 recueillie

La course de Vélo tout terrain (VTT) organisée dimanche dernier  par la Hemophilia Association of Mauritius à Wolmar, a été un franc succès selon Bruno Bathfield, responsable de l’organisation. Une somme de Rs 40,000 a été recueillie. Elle sera entièrement reversée à l’association qui veut mettre sur pied un centre pour soigner ceux qui sont atteints d’hémophilie.
S’agissant de la compétition, comme attendu, sur le parcours « défi » long de 36 km (4 tours d’un circuit de 9 km), Yannick Lincoln a mis tout le monde d’accord dans le temps de 1h33:20. Liam Somers qui est décidément très en forme, a pris la deuxième place en 1h33:49, tandis que Sébastien Hacques a complété le podium en 1h36:44. Sur le parcours « challenge » de 27 km (3 tours), Guillaume Hardy s’est imposé en 1h35:35 devant Sacha Descroizilles (1h36:34) et Nigel Rambhujun (1h39:07). Alexandre Mayer l’a emporté sur le parcours « fun » de 18 km (2 tours) en 58:48, devançant Béatrice Mayer (1h07:23) et Robert Koo (1h12:36).
« Nous avons été contents du taux de participation. Il y a eu 140 participants, toutes catégories confondues. Ce fut un bon regroupement familial. Ceux qui sont venus ont aider l’association tout en se faisant plaisir. Notre philosophie est de combiner sport et famille. Il y avait de la musique et un château gonflable à l’intention des enfants », confie Bruno Bathfield.
« Le temps était agréable. Le parcours bien balisé. Il était plutôt plat, mais assez varié tout de même. Le domaine de Wolmar est vraiment beau et on a pu découvrir la nature verdoyante des environs. On a profité de l’occasion pour remettre à Arnaud de Comarmond et Pascal Pilot les maillots qu’ils porteront lors du Cape Epic, ce défi sportif qu’ils se sont lancés pour venir en aide à l’association. Je profite de l’occasion pour remercier nos sponsors Pick n Pay et Isostar et bien sûr le Domaine de Wolmar de nous avoir accueillis », conclut Bruno Bathfield.