En plein milieu de la saison 2011, la commission VTT de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), avait soumis une demande à la Confédération africaine de cyclisme (CAC) pour l’organisation des championnats d’Afrique de VTT. Si dans un premier temps, l’organisation de l’événement était incertaine, il semblerait que les choses se soient arrangées depuis.
Le jour des championnats nationaux de VTT, le 19 décembre dernier, c’était la question qui était sur toutes les lèvres. D’autant que, selon certaines informations qui circulaient, un gros quiproquo a circulé au sein de la communauté de vététiste. Dans un premier, c’est un courriel de la CAC qui avait laissé entendre que les championnats devaient se tenir tous les deux ans. Mais un autre courriel, de l’Union cycliste internationale (UCI), laissait cette fois entendre que ces championnats pouvaient se tenir annuellement, tant que des pays pouvaient mettre sur pied une organisation respectant les cahiers de charges des championnats. Et on laisse avance aussi que c’était l’UCI qui n’était pas d’accord au début.
Mais maintenant, il semblerait que les choses soient définitivement réglées. La commission VTT, à travers la FMC, attend le cahier de charges de la CAC. « Nous avons discuté avec le président de la CAC, le Dr. Azam. Normalement, c’est bon », explique Hervé Flore, président de la FMC.
Mais si Maurice a obtenu l’accord de la CAC pour la tenue des championnats, certains dossiers n’ont pas encore été finalisés, notamment le lieu où se tiendront les courses. « Nous nous pencherons dessus à la rentrée », rassure Hervé Flore.
En 2012, ils seront nombreux les vététistes qui voudront aller chercher leur qualification pour les JO de Londres. Selon certaines indications, la région sud du pays serait la plus apte à accueillir les parcours des championnats.
« En fait, c’est un peu plus facile d’organiser des championnats de VTT. La route demande beaucoup de démarches et d’infrastructures. Je pense qu’on pourra voir les championnats à Maurice en 2012 », confie le président de la FMC.
En attendant, les vététistes, africains surtout, sont dans l’attendre d’une confirmation. Si les championnats d’Afrique se tiendront bien en 2012, la qualification olympique est à portée de main. Sinon, il faudra se rabattre sur autre chose…