Les championnats nationaux de VTT ont sacré, samedi dernier à Rivière Noire, Yannick Lincoln, qui a décroché le titre suprême chez les seniors, après avoir parcouru les 40 km du circuit en 1h44’21. Il confirme par la même occasion son statut de favori pour la course.
Le coureur est passé par tous les états, aux Salines Pitot. Une chute, un bris de chaîne et une belle opposition ont presque eu raison de lui. Sauf que Lincoln n’est pas du genre à abandonner. Après avoir reçu de l’aide, il réussit à recoller à son principal adversaire, Thomas Desvaux.
D’ailleurs, seulement 14 secondes séparent les deux vététistes à la ligne d’arrivée, Lincoln, qui boucle les 40 km en 1h44’21, et Desvaux, qui termine en 1h44’35. Cédric Passée passe la ligne d’arrivée après 1h52’20.
Le Moka SC a enlevé un deuxième titre, avec Alexandre Mayer, victorieux chez les juniors. Il a bouclé les 30 km du circuit en 1h17’35.
Chez les dames, Kimberley Lecourt, encore auréolée de son sacre à la course en ligne aux Jeux d’Afrique, a enlevé le titre en 1h02’37 devant Valérie Gérard et Jeannick Harel. Ces dernières ont été créditées d’un chrono de 1h14’12 et 1h24’34 respectivement.
Karim Hugli a démontré pour sa part qu’il était encore vert à plus de 50 ans. En effet, il a devancé Didier Rossignol et Bruno de Coriolis pour s’adjuger le titre, après avoir parcouru les 30 km du circuit en 1h33’01, contre 1h38’39 à son dauphin. Bruno de Coriolis, lui, passe la ligne d’arrivée en 1h43’03.
Chez les Masters (40-49 ans), Jean-Philippe Henry et Jérôme Koenig ont livré une belle bataille, qui a finalement tourné à l’avantage du premier nommé au terme des quatre tours du circuit. En effet, si Jean-Philippe Henry passe la ligne après 1h52’20, Jérôme Koenig, lui, arrive après seulement 20 secondes, alors que Christophe Gérard se retrouve troisième de la catégorie en 1h55’18.
Thibault Lagesse a enlevé le titre chez les cadets, devant Michael How Yaw. Lagesse a bouclé les deux tours en 1h00’28, contre les 1h07’33 de How Yaw et 1h09’40 de Jason Florens. La course minimes a vu le sacre de Traven Ramasawmy en 32’44 pour les 10 km. Il devance Grégory Quevauvilliers (36’54) et Nils Hartmann (38’04).