Yannick Lincoln a remporté dimanche la dernière course de l’Epic Sports MTB Series en VTT, qui s’est tenue à Pailles. Il est sorti victorieux de ses six tours de circuit en 1h18’54, à un peu moins de trois minutes de Armand Lecourt.
Comment justifier une belle médaille d’argent continentale ? En remportant, une semaine plus tard, un contre-la-montre individuel et une course de VTT coup sur coup. Yannick Lincoln, du haut de ses 30 ans et de son expérience, n’a rien laissé à ses adversaires sur les sentiers cette année. Depuis le coup d’envoi de la saison, personne n’a pu lui résister. Dimanche à Pailles, il a repris les choses en main, histoire de boucler la boucle. Armand Lecourt, bien en jambes lors de la deuxième manche à Albion, prend la deuxième place en 1h21’27. Le podium masculin est complété par Sébastien Mercier, en 1h22’39.
Chez les juniors, Théo Isembourg, au fil des six tours du circuit, a dicté sa loi. Il a réalisé un chrono de 1h32’47, loin devant les 1h59’20 de Vicky Bhagoban et les 2h10’47 de Tared Narod. Alexandre Mayer, qui la veille avait réalisé un très bon chrono à Beau-Plan, avait lui aussi de très bonnes jambes. Chez les cadets, il a d’ailleurs signé le seul temps sous les 60 minutes. Il ne lui a fallu que 56’41 pour rallier la ligne d’arrivée, contre 1h09’30 à Dimitri Poisson et 1h17’50 à Nedil Etoo.
Kimberley Lecourt, l’autre “Africaine”, a aussi montré que son déplacement en Afrique du Sud n’a pas été vain. Au terme des quatre tours pour les éléments féminins, elle s’est imposée en 1h11’36, devant Eve et Kate Isembourg, qui sont arrivées en 1h17’05 et 1h20’58 respectivement.
Chez les vétérans, les choses se sont avérées très serrées entre Christophe Gérard, qui prépare le Joberg2C, et Patrick Piat, qui jouit d’une forme éblouissante. À l’arrivée, seulement une minute sépare les deux vététistes. Pourtant, c’est Patrick Piat qui s’imposera à l’arrivée en 1h26’36. Christophe Gérard, lui, arrive une minute plus tard.