Yannick Lincoln s’est imposé dans la deuxième manche de l’Epic Sports Series hier au Domaine Chazal, à Chamouny. Le vététiste, qui semblait très affûté, n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer devant Cédric Passée en moins d’une heure, au terme des 20 km de la course.
« C’est la première fois que je viens ici, même si, dans le passé, le Southern Tropical Challenge avait déjà fait un petit détour par là », avoue un Lincoln souriant. Malgré un soleil de plomb, les vététistes ont eu à effectuer un parcours qui les a menés auprès d’Alexandra Falls et dans des sentiers encore inexplorés.
Alors, dès le départ, Lincoln se met un point d’honneur pour ne pas se faire piéger. « Je suis parti fort, mais aussi en prenant mes précautions. Je ne voulais pas faire de chute ou m’arrêter pour réparer. Cela aurait été une perte de temps », juge le vainqueur du jour.
Alors, tout en prenant ses précautions et en subissant la menace représentée par Cédric Passée, il fait son petit bonhomme de chemin. Tant et si bien qu’il se retrouve, au terme des 20 km du parcours, avec 58’26, le seul chrono sous l’heure. « Ce n’était pas particulièrement dur, mais c’était assez technique par moments », déclare le coureur.
Cédric Passée termine pour sa part en 1h00’01. La troisième place chez les messieurs est occupée par Stéphano Ollivier en 1h03’08. Cette course a quelque peu servi de mise en jambes à Lincoln, qui souhaite se concentrer sur des objectifs majeurs. Le coureur ira en effet faire le Cape Epic, en Afrique du Sud, en compagnie d’Aurélie Halbwachs. « Nous avons eu la chance d’avoir été retenus. Nous nous préparons donc pour l’événement », souligne-t-il.
Chez les juniors, Jérémy Seeyave a confirmé son statut en terminant l’épreuve devant Loïc Grenouille et Xavier Étienne. Il a en effet réalisé 1h14’27 contre 1h17’22 et 1h17’30 face à ses deux concurrents. Chez les vétérans, la bataille a plutôt tourné à une sortie entre copains avec Christophe Gérard, Matthieu Rivet et Pascal Pilot, qui se partagent les trois premières places. Gérard a bouclé les 20 km en 1h06’49, Rivet en 1h08’34 et Pilot en 1h10’42. Chez les dames, Régine Guibert, Valérie Gérard et Pauline Toulet ont pris les trois premières place en 1h03’32, 1h05’59 et 1h09’29 respectivement.
La prochaine manche se tiendra au mois d’août. Cependant, aucune date n’a été arrêtée. Mais lors de la présentation du calendrier de l’Epic Sports Series, il y a deux semaines, Sébastien Hacques avait fait ressortir que d’autres courses seront programmées, dont le Raid Epic en mai prochain.