C’est le jeune Alexandre Mayer (17 ans) qui a remporté hier la troisième étape de l’Epic Tour 2016, étape reine de cette compétition, longue de 65 km. Les coureurs sont partis du Shandrani Resort & Spa à Blue Bay à 8 heures pour rallier l’hôtel Beau-Rivage sur le parcours suivant : Chemin Beau-Vallon T Blue Bay – WP1 Ferney – WP2 Domaine de l’Étoile – Pont GRSE/Deux Frères – Rond Point Anahita – La Boutique Beau Champ – Sortie Trou D’Eau Douce – Entrée Beau Rivage – Arrivée Beau Rivage. Le coureur du Moka Rangers SC-ENL s’est imposé dans le temps de 2 heures, 42 minutes et une seconde devant ses coéquipiers Thomas Desvaux (2h42:46) et Yannick Lincoln (2h49:02).
Le junior Alexandre Mayer est revenu des Championnats d’Afrique de Vélo Tout Terrain (Lesotho) avec l’envie de montrer sa progression et force est de constater qu’il en a sous la pédale puisqu’il s’est adjugé une deuxième étape après celle de jeudi dernier (inaugural), soit le contre-la-montre individuel en nocturne au Domaine Chazal, à Chamouny. « Je suis très content d’avoir remporté cette course et ça me motive encore plus pour tenter de terminer en beauté. Au tout début de l’étape, c’est Thomas Desveaux qui a attaqué pour prendre une grosse avance sur les poursuivants. Derrière, ça ne roulait pas beaucoup et nous l’avons laissé dicter le pas, Yannick et moi, car c’est un de nos coéquipiers. Mais le Réunionnais Cornille a commencé à faire des petites accélérations. À la montée de Ferney, Lincoln a appuyé sur le champignon et Cornille n’a pas été en mesure de suivre le rythme imposé. Nous étions ensemble et c’est là qu’il m’a distancé en haut de la bosse pour ensuite revenir sur Thomas Desveaux », a fait ressortir le vainqueur.
Il poursuit, « Malheureusement, notre leader a été victime d’une crevaison et Thomas Desveaux en a profité pour prendre une minute en haut de Camisard. De mon côté, j’ai refait mon retard à la montée du Chassé de l’Étoile, revenant sur Thomas pour ensuite le lâcher et prendre environ 45 secondes sur lui. Je me suis par la suite perdu un peu plus loin, ce qui a lui a permis de refaire son retard. Mais il se trouve que lui aussi n’arrivera pas à trouver son chemin et à 5 km de l’arrivée, je suis revenu pour aller chercher la victoire et je sentais qu’il n’était pas trop bien. C’était une belle étape. » Pourtant, le gagnant n’a pas trouvé l’épreuve aussi dure alors qu’elle comptait pourtant maintes difficultés notamment dans les montées de Ferney et de l’Étoile. « Ce n’était pas aussi dur qu’on pouvait l’imaginer et au total, la course n’a fait que 62 km », a-t-il précisé.
Alexandre Mayer a toujours faim de victoire, lui qui espère s’adjuger la dernière spéciale de ce Epic Tour 2016. « Je vais donner le maximum sur cette dernière étape. Au général, je sais que c’est perdu d’avance car Yannick Lincoln avait réalisé un véritable tour de force lors de la deuxième étape, vendredi. Mais je peux aller chercher cette victoire importante. Mon objectif est de remporter une troisième victoire « , a-t-il conclu. En effet, les vététistes prendront le départ à 8h devant l’hôtel Beau Rivage, et couvriront la côte nord-est de l’île avant de rallier Les Palétuviers à Anse-la-Raie sur un parcours de 45 km. Il n’y aura d’ailleurs pas de grosses difficultés sur cette étape qui sera très rapide mais qui s’annonce inédite.
Yannick Lincoln au sommet de son art
Le médaillé d’or dans l’épreuve du marathon des derniers Championnats d’Afrique, Yannick Lincoln, retrouve petit à petit son meilleur niveau, lui qui enchaîne les courses pour arriver dans une forme optimale aux Jeux Olympiques de Rio (août prochain). Ainsi, après une entrée en matière discrète lors de la première étape jeudi, avec une 7e place au CLM individuel, il s’est bien repris vendredi, à l’occasion de deuxième étape, longue de 75 kilomètres, en remportant la victoire en 3h26:34 devant le Réunionnais Yannick Cornille (3h33:09) et Alexandre Mayer (3h44:11). Cette étape avait débuté au Domaine Chazal, à Chamouny, pour se terminer au Shandrani Resort & Spa. Les coureurs étaient notamment passés par Plaine Champagne (sommet de Watook), Pétrin, Grand-Bassin et Rochester Falls.
Lors de la troisième étape hier, suite à sa troisième place, il compte désormais 16 minutes d’avance sur Yannick Cornille. Sauf immense défaillance aujourd’hui, il devrait être champion à l’issue de cette dernière étape. Car même s’il ne remporte pas cette dernière, il possède une belle marge de manoeuvre pour remporter la compétition. Son jeune coéquipier Alexandre Mayer devrait se contenter de la première place dans la catégorie Youth.