Matthieu Marion règne toujours en maître sur les descentes en VTT. Dimanche dernier, sur la piste de Candos, il a démontré qu’il était bien l’un des meilleurs spécialistes de la DH en dominant Jaysan Mohesh, avec quatre secondes d’avance sur son dauphin.
Crédité d’un chrono de 1’40”23, Matthieu Marion n’aura laissé aucune chance à ses adversaires sur la piste longue d’un kilomètre environ. D’ailleurs, à voir les chronos, on peut avancer qu’il a eu la partie assez facile, même si lui pense le contraire. « Je peux affirmer que le niveau a encore progressé chez les juniors. »
Jaysan Mohesh, deuxième, a fait une bonne impression. 1’44”29, et son chrono lui a offert la deuxième marche du podium, alors que son frère, Jain, échoue à 48 centièmes de secondes derrière.
Si Marion a eu la mainmise sur la compétition seniors, chez les juniors, une belle lutte s’est ensuivie afin de savoir qui a réalisé le meilleur chrono. Finalement, Andrew Greenthompson s’est adjugé la palme avec un chrono de 1’57”41, alors que Nivesh Balkissoon a pris la deuxième place avec 1’58”46. Complétant ce podium, on retroue Waajid Madary avec ses 2’04”25.
Et chez les vétérans, c’était, comme à l’accoutumée, la fête de Clyde Lamport. Au terme de 1’57”41, il s’est distingué dans sa catégorie devant Gilles Piarroux (2’04”98) et Jack Lamb (3’15”48).
Cette compétition a également permis d’établir une présélection en vue des championnats d’Afrique qui se tiendront les 5 et 6 mai prochain.