Bien que le budget de l’organisation n’ait pas encore été réuni, le comité organisateur des Championnats d’Afrique de VTT prévus les 5 et 6 mais à Casela/Yémen, affiche l’optimisme. Caroline Le Blanc, la directrice de l’organisation, est confiante que ce sera chose faite dans un proche avenir. De plus, selon elle, cet élément mis à part, les préparatifs avancent de façon très satisfaisante.
Caroline Le Blanc indique ainsi que l’identité des trois officiels dépêchés par l’Union Cycliste Internationale (UCI) pour l’événement est connue. Ils sont attendus lors de la dernière semaine d’avril.
Declan Byrne sera le Doping Control Officer, Beat Wabel agira comme Technical Delegate, alors que Veronika Krejcova sera la commissaire en chef. La date exacte de leur arrivée n’a pas encore été confirmée mais ils devraient, en principe, débarquer lors de la dernière semaine du mois d’avril.
Beat Wabel aura pour mission d’avaliser les parcours des championnats, soit celui du cross-country (XCO) et celui de la descente (DH). Mais du côté de l’organisation, il n’y a pas de craintes concernant les tracés dans la mesure où les recommandations de l’UCI ont été scrupuleusement suivies. « Nous allons, toutefois, apporter quelques améliorations au parcours de cross-country », précise Caroline Le Blanc.
Le parcours de XCO a justement été ouvert pour la première fois aux vététistes dimanche dernier. Une course qui a permis à ceux qui aspirent à défendre les couleurs mauriciennes à cet événement de découvrir son niveau de difficulté. « La course de dimanche dernier a été comme une épreuve de présélection. On avait invité les coureurs à venir découvrir le parcours et cela nous a donnés une idée par rapport à ceux que l’on pourrait voir en sélection pour les championnats », indique notre interlocutrice. Pour rappel, chaque pays aura droit d’engager 20 participants par catégorie.
Aujourd’hui, le parcours sera de nouveau ouvert aux vététistes, pour ce que les organisateurs appellent « une course témoin », la Casela-Yémen MTB Race. Le matin à partir de 9h, se tiendra la course XCO, tandis qu’à partir de 13h, aura lieu la descente.
Concernant l’équipe qui défendra les couleurs de Maurice à ces championnats continentaux, elle sera renforcée par la présence d’Arnaud Li Hing Fui. Celui-ci est connu pour être l’un de nos meilleurs spécialistes de descente. Sa participation n’était pas certaine vu qu’il se trouve en France depuis quelques temps. Il a, toutefois, décidé de s’aligner à la compétition. Présent à la précédente édition à Stellenbosch en Afrique du Sud, son expérience sera bénéfique à l’équipe mauricienne. Arnaud Li Hing Fui est attendu à Maurice aujourd’hui.
Caroline Le Blanc laisse entendre que le comité d’organisation (CO) se réunit tous les mercredis afin de passer en revue l’évolution des préparatifs. Le CO comprend, outre Caroline Le Blanc, Jean-Philippe Tyack, Hervé Flore et Roland Nicolin respectivement président et membre de la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC), Sarah Le Blanc et Yonie Biquette, secrétaire administrative de la FMC.
Notons qu’en ce qu’il s’agit de l’hébergement, plusieurs hôtels ont été proposés aux délégations étrangères, soit l’hôtel Tamarin, le Pearle Beach Resort & Spa, l’hôtel Klondike, Manisa Hotel, Villas Caroline, le Sugar Beach, Maradiva Villas Resort & Spa et Aanari Hotel & Spa.
Les trois officiels de l’UCI seront, quant à eux, logés au Tamarina Golf Estate & Beach Club.
Le comité d’organisation ne lésine pas sur la sécurité des participants et c’est pour cela qu’il a déjà pris contact avec Apollo Bramwell afin de bénéficier d’une ambulance et d’une équipe médicale pendant la durée de la compétition. La réponse a, d’ailleurs, été positive.
Pour ce qui est du programme des championnats, il faut savoir que le jeudi 3 mai, plusieurs réunions sont prévues, que ce soit pour le service médical, l’unité antidopage, les marshalls et les commissaires.
Le lendemain, vendredi 4, les participants seront autorisés à effectuer la reconnaissance des parcours de XCO et de DH. Le samedi 5, la course de XCO se tiendra à partir de 10h. Parallèlement, les descendeurs pourront s’entraîner sur le parcours. Le lendemain, dimanche 6, place à la compétition de descente dont le coup d’envoi sera donné à 10h.