C’est désormais confirmé, les Championnats d’Afrique de vélo tout terrain (VTT) auront bien lieu à Maurice début mai. Le gros souci des organisateurs lors des semaines écoulées était qu’ils n’avaient pas encore trouvé le site qui accueillera la compétition. C’est désormais chose faite, indique Jean-Philippe Tyack, président de la commission VTT de la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC).
Notre interlocuteur n’a pas souhaité révéler le lieu ou se tiendra les compétitions de cross-country (XC) et de descente (downhill) de ces championnats, mais a donné l’assurance que les négociations en étaient à un stade très avancé avec un propriétaire de terres.
« On peut désormais dire que tout va pour le mieux en ce qu’il s’agit de l’organisation des championnats à Maurice. Nous serons en mesure de révéler le lieu qui accueillera la compétition dans les jours qui viennent », confie Jean-Philippe Tyack. Celui-ci ajoute qu’un cahier des charges est en cours de préparation. « Les normes imposées par l’Union cycliste Internationale (UCI) sont respectées. Un cahier des charges est d’ailleurs en préparation. Nous avons également déposé les dossiers y relatifs à la fédération », fait ressortir le président de la commission VTT.
Une fois que la question du parcours sera complètement réglée, il s’agira pour le comité organisateur de solliciter les bailleurs de fonds. « Nous solliciterons le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), ainsi que des établissements hôteliers afin d’obtenir des tarifs spéciaux pour héberger les différentes délégations », indique Jean-Philippe Tyack.
Les fiches d’inscription ont d’ores et déjà été envoyées aux différentes fédérations du continent. Les participants auront jusqu’au 15 avril pour confirmer leur inscription. Jean-Philippe Tyack a aussi mentionné qu’une course sera organisée sur le parcours le 1er avril en présence d’un commissaire de l’UCI. « Le commissaire pourra ainsi étudier le parcours et donner son appréciation. Si jamais, il y a des retouches à apporter, nous aurons un mois pour le faire, vu que la compétition se tiendra au début de mai », conclut Jean-Philippe Tyack qui a précisé qu’il assiste Caroline Le Blanc qui est la directrice de l’organisation.