La première édition du Mauritius Tour Beachcomber, course de VTT disputée en quatre étapes, a pris fin samedi avec le sacre du spécialiste Yannick Lincoln, qui a devancé le Sud-Africain Christopher Wolhuter et Alexandre Mayer sur le podium final.
Lincoln a signé un chrono total de 7h52’16, laissant Woulther et Mayer se disputer la deuxième place, qui reviendra finalement au Sud-Africain en 8h05’31.
La lutte a été âpre pour le maillot jaune et la victoire finale tout au long de la course, dont le coup d’envoi jeudi. C’est en effet Yannick Lincoln qui s’impose en 3h24’01. Il est alors talonné par Frédéric Ischard, qui signe le deuxième chrono sous les 3h30 avec ses 3h29’54. Alexandre Mayer est troisième avec ses 3h30’51. On tenait là le classement général, tandis que Woulther, lui, se positionnait à la quatrième place.
La journée de vendredi, qui comportait deux étapes, a vu Mathieu Desserprit prendre la première place de la course matinale en 1h12’43, alors que Christopher Woulther terminait à une petite seconde du vainqueur. Cependant, Yannick Lincoln, en bon leader général, ne laissait pas échapper trop de temps, puisqu’il terminait à seulement trois secondes du vainqueur. Mais coup de tonnerre pour l’étape nocturne.
Woulther terminera l’étape de l’après-midi en 49’06 ! Suffisant pour lui permettre de reprendre un peu de temps au général, mais pas assez pour combler le retard qu’il accusait à ce moment. Dans son sillage, une foule de prétendants, dont Frédéric Ischard et ses 49’10, Mathieu Desserprit et ses 49’13, ou encore Lincoln lui-même en 49’18.
Et samedi matin, il n’a pas fallu grand-chose à Lincoln pour se motiver. La dernière étape et la perspective d’une victoire au général, étaient suffisantes pour le n°1 mauricien. C’est donc en toute logique qu’il s’est appliqué pour passer la ligne d’arrivée, cette fois après 2h26’11 d’efforts. Christopher Woulther, lui non plus, n’abandonnait pas. Mais son chrono de 3h29’27 s’avérera insuffisant pour enlever le maillot jaune. La troisième place de l’étape est revenue à Mathieu Desserprit en 2h35’08, avec Alexandre Mayer le talonnant à une seconde. Mais au général, ce sera le jeune Mayer qui montera sur le podium, grâce à son chrono total de 8h08’51.
La lutte a aussi été dure chez les Masters (40-49 ans) pendant les trois jours de la course. Finalement, c’est Pascal Pilot qui sera sacré vainqueur avec son chrono général de 9h04’11, alors que Dominique Hardy prendra la deuxième place en 9h18’27. Le podium des Masters est occupé par Richard Julien et ses 9h21’05.
Du côté de l’organisation, on se réjouit du succès de l’événement. « La course MTB s’est très bien passée, nous sommes tous très contents Il y avait une très bonne ambiance lors des différentes étapes », fait ressortir Arianne Devienne-Bellepeau, Leisure & Events Manager du groupe Beachcomber. Elle a aussi tenu à féliciter les coureurs.
« Le niveau était aussi très bon avec la présence de vététistes comme Yannick Lincoln, Mathieu Desserprit, Frédéric Ischard et Christopher Wolhuter. Les participants ont apprécié la technicité du parcours et la beauté des paysages. Le mauvais temps a joué un peu les trouble-fête, mais on a fait avec », dit-elle en promettant une édition 2017.